Étang de l'Or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étang de l'Or
image
Administration
Pays France
Géographie
Coordonnées 43° 34′ 56″ N 4° 02′ 42″ E / 43.58222, 4.045 ()43° 34′ 56″ Nord 4° 02′ 42″ Est / 43.58222, 4.045 ()  
Type lagune
Superficie 30 km2
Altitude 0 m
Hydrographie
Émissaire(s) Méditerranée

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Étang de l'Or

L'étang de l’Or est une étendue d'eau située au sud-est du département français de l'Hérault. Il est séparé de la mer Méditerranée par un cordon dunaire de 600 mètres de largeur au minimum.

D'une surface de plus de 3000 hectares et d'une profondeur maximale de 1m, l'étang de l'Or (appelé aussi parfois « Étang de Mauguio ») est classé depuis 1983 au titre de la loi de 1930. Sa surface immergée est majoritairement sur le territoire de Mauguio. À l'ouest, un petit morceau appartient à Pérols, de même à l'est pour Marsillargues, etau sud-est, La Grande-Motte en détient une partie limitrophe avec une pointe du territoire d'Aigues-Mortes.

L'étang est entouré de rivages sur les territoires de Pérols à l'ouest, Mauguio au nord, Candillargues et Lansargues au nord-est, Marsillargues et Aigues-Mortes à l'est, La Grande-Motte au sud-est et Mauguio au sud-ouest avec la station de Carnon.

Il est entouré par Pérols à l'ouest et les communes du canton de Mauguio, dont La Grande-Motte et le quartier melgorien de Carnon installées sur le cordon dunaire qui sépare l'étang de la mer Méditerranée.

En occitan, l'étang de l'Or s'écrit Estanh de l'Òrt, ce qui signifie étang du Jardin.

Cours d'eau s'y déversant[modifier | modifier le code]

La Cadoule au sud de Castries, à sec en été.

D'ouest en est, les cours d'eau suivants s'y déversent sur la rive nord.

À l'ouest de Mauguio :

  • le ruisseau du Nègue-Cats, qui apparaît dans la Banquière, au sud-est de Montpellier, et coulent à l'est de Lattes et de Pérols ;
  • le ruisseau de la Jasse, qui émerge près du domaine de Grammont avant de couler vers l'est en effectuant un virage vers le sud sur le territoire de Mauguio ;
  • le ruisseau de la Mourre dont le tracé peut se suivre en surface à partir du canal d'irrigation du Bas-Rhône Languedoc ;
  • le vieux Salaison ;
  • le Salaison prend sa source sur la commune de Guzargues (18 km au nord-ouest à vol d'oiseau de son estuaire dans l'étang), coule à Teyran, Le Crès et la limite occidentale de Vendargues, et au pied de la ville de Saint-Aunès. Au sud de Mauguio, il est rejoint par le ruisseau de la Balaurie dont le parcours peut être identifié en surface jusqu'à Vendargues. Le cours actuel du Salaison rejoint l'étang de l'Or par deux voies au lieu-dit peuplé des Cabanes du Salaison.
  • Le ruisseau de la Capoulière émerge au sud de Mauguio.

À l'est de Mauguio :

  • la Cadoule prend source au nord de Guzargues à environ 18 km à vol d'oiseau de son accès à l'étang de l'Or. Elle coule au pied de Castries, à l'est de la ville de Vendargues, puis traverse en son centre le golf de Massane à Baillargues avant d'atteindre l'est du territoire melgorien.
  • les ruisseaux de l'Aigue Vive arrivant de Baillargues et de l'Arriere émergent au sud de Mudaison rejoignent après de nombreuses ramifications la Cadoule.
  • Le canal de l'Or relie le village de Candillargues à l'étang.

À la limite des territoires de Candillargues et de Lansargues, le Bérange atteint l'étang de l'Or à environ 18 km de sa source près de Saint-Drézéry. Le cours d'eau passe à l'est du village de Sussargues, puis dans une plaine à l'est de Castries avant de se faufiler entre les villes de Baillargues et Saint-Brès, puis juste à l'est de Mudaison.

Le canal de Lansargues permet à la Viredonne et au Berbian d'atteindre l'étang.

À la limite entre Mauguio et Marsillargues, deux autres canaux existent également :

Relations avec le canal du Rhône à Sète et la mer[modifier | modifier le code]

En quelques points, les eaux de l'étang ont accès au canal du Rhône à Sète, qui délimite au nord la partie aménagée du littoral touristique avec les stations balnéaires de La Grande-Motte et de Carnon.

À Carnon, sur la commune de Mauguio, un chenal permet de connecter l'étang de l'Or, celui de Pérols et du Méjean à l'ouest, le canal du Rhône à Sète et le port de plaisance de Carnon ouvert sur la mer Méditerranée.

Son nom est utilisé par les deux institutions d'intercommunalité centrées sur le canton de Mauguio, le Syndicat intercommunal à vocations multiples de l'étang de l'Or et la Communauté de communes du Pays de l'Or.

Patrimoine naturel et gestion du site[modifier | modifier le code]

L'étang de l'Or et les marais qui l'entourent constituent une zone humide abritant une faune et une flore particulières. À ce titre il a été reconnu dès 1983 comme site naturel classé et est intégré aujourd'hui au réseau Européen Natura 2000.

La gestion du site est confiée au Syndicat Mixte de Gestion de l'Etang de l'Or (SMGEO) qui regroupe 13 communes riveraines de l'étang.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

L'étang de l'or est le sujet du roman le plus connu de Gaston Baissette, médecin et écrivain d'origine melgorienne. C'est aussi le sujet du poème L'estanc de l'ort [1]d'Alexandre Langlade, poète languedocien du dix-neuvième siècle.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. L'estanc de l'ort : Revue des Langues Romanes (Montpellier) – Concours philologique et littéraire (1° chant) – Occitania (Montpellier) 1888, p. 149-160 (1° chant)
  • Pour les ruisseaux, Aigues-Mortes, carte topographique au 1/25 000e, IGN, 2000.

Vue Aérienne[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]