Étang de Shinobazu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'étang de Shinobazu et le temple Bentendo, Tokyo

L'étang de Shinobazu (不忍池, Shinobazu no Ike?), qui se trouve dans le parc Ueno (vaste parc public situé dans le quartier Ueno de l'arrondissement de Taitō à Tokyo au Japon), est une caractéristique essentielle du quartier Shitamachi, apparaissant souvent dans l'histoire et les œuvres d'art. Le parc occupe l'emplacement de l'ancien Kan'ei-ji, temple associé de près aux shoguns Tokugawa, qui l'ont construit pour garder le château d'Edo contre le nord-est, direction supposée porter malheur par la géomancie traditionnelle. Le temple est détruit au cours de la guerre de Boshin. L'étang, bien que modifié à plusieurs reprises et même une fois asséché, est naturel.

Emplacement et dimensions[modifier | modifier le code]

L'étang de Shinobazu et ses subdivisions

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Selon l'inscription sur la pierre à Benten Island, la zone située entre le plateau d'Ueno et le plateau de Hongo s'appelait Shinobugaoka (忍ヶ丘?), et l'étang en a juste pris le nom, mais il y a des théories alternatives. Selon l'une d'elle, le premier nom, Shinowazu (篠輪津, Shino wa zu?) en raison de la présence d'herbe de bambou s'est ultérieurement transformé en « Shinobazu ». Une autre prétend que le nom vient de l'habitude des jeunes hommes et femmes de se rencontrer secrètement ici.

Histoire et Changements[modifier | modifier le code]

A woodblock print by Utagawa Hirokage showing the pond in 1859 with cherry blossoms and people.

Nature[modifier | modifier le code]

Oiseaux[modifier | modifier le code]

L'étang abrite plusieurs dizaines de types d'oiseaux migrateurs et sédentaires, dont le nombre se monte parfois à plus de dix mille. Parmi ceux-ci sont particulièrement nombreux les fuligules morillon, les fuligules milouin et les canards pilet.

Poissons[modifier | modifier le code]

L'étang contient de nombreuses espèces de poissons.

Plantes[modifier | modifier le code]

Les lotus de l'étang aux lotus, entièrement développés en été, couvrent toute la surface de l'eau, la cachant presque complètement.
Shinobazu-ike tokyo lotusbloemen.JPG

Autre faune[modifier | modifier le code]

En juin 2006, des tortues alligator, qui sont des espèces non indigènes, ont été trouvées dans l'étang, et il est possible qu'elles se reproduisent. Depuis, les autorités ont posté des mises en garde contre les tortues alligator et les tortues serpentines.

Œuvres littéraires célèbres qui mentionnent l'étang[modifier | modifier le code]

Proches centres d'intérêt[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Autres informations[modifier | modifier le code]

  • La zone autour de l'étang servait de centre de rassemblement des sans domicile fixe de Tokyo, mais en 2006, la zone a été bouclée et les sans-abri expulsés.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

35° 42′ 39.67″ N 139° 46′ 14.7″ E / 35.7110194, 139.77075

Notes et références[modifier | modifier le code]