Éros et civilisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Éros et civilisation est une œuvre du philosophe allemand Herbert Marcuse écrite en 1955. Il s'agit d'une synthèse entre Karl Marx et Sigmund Freud. Son titre fait allusion à l'œuvre de Freud Malaise dans la civilisation. Mais avec la théorie critique de l'aliénation, Marcuse a affirmé le travail de l'utopie libre de la "repression surplus" et du principe de réalité.

Articles connexes[modifier | modifier le code]