Érimón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Érimón[1], (gaélique moderne: Éiremhón) fils de Míl Espáine, selon les légendes médiévales et la tradition pseudo-historique irlandaise il fut un des chefs qui participent à l'invasion de l'Irlande par les Milesiens, et qui conquirent l'île sur les Tuatha Dé Danann. Il est également l'un des premiers Ard ri Erenn et l'ancêtre revendiqué de nombreuses dynasties irlandaises postérieures.

Conquête de l'Irlande[modifier | modifier le code]

Avant de venir en Irlande, Érimón et son demi-frère aîné Éber Donn régnaient conjointement sur la Péninsule Ibérique . Leur grand-oncle Íth effectue une expédition pacifique en Irlande qu'il avait vue du haut d'une tour construite par son père Breogan, mais il est tué par trois rois des Tuatha Dé Danann, Mac Cuill, Mac Cecht et Mac Gréine. Afin de le venger les Milesiens envahissent l'île avec à leur tête Érimon et Éber Donn. Ils défont les Tuatha Dé Danan lors de la Bataille Tailtiu. Éber Donn y est tué, et la souveraineté du pays conquis est partagée entre Érimón dans le nord et son jeune frère Eber Finn dans le sud. Une année après la Bataille de Tailtiu, Eber Finn mécontent de la moitié de l'île obtenue lors du partage combat son frère à Airgetros, il perd la bataille et est tué.

Règne[modifier | modifier le code]

Érimón devient le seul souverain de l'Irlande. Il nomme alors quatre rois provinciaux en donnant le Leinster à Crimthann Sciathbél des Fir Domnann descendant des Fir Bolg qui les avaient aidé pendant la conquête; le Munster aux fils d'Eber Finn, Ér, Orba, Ferón et Fergna; le Connacht à Ún et Étan, fils de Uicce et l' Ulster à Eber mac Ír son neveu.

C'est sous son règne que les Cruithnidh après avoir tenté de s'implanter en Irlande se seraient finalement installé dans le nord de l'île de Bretagne avec les femmes que les gaëls leur avaient données. Il règne pendant 15 ans (F.F.E) ou 16 ans (A.F.M) , à la fin desquels il meurt à Airgetros, il a comme successeurs ses fils Muimne, Luigne et Laigne qui règnent conjointement[2].

Chronologie[modifier | modifier le code]

Geoffrey Keating date son règne de 1287-1272 av. J.-C. [3], les Annales des quatre maîtres de 1700 à 1684 av. J.-C. [4].

Unions et postérité[modifier | modifier le code]

Érimon a deux épouses, Odba, mère de Muimne, Luigne et Laigne, qu'il laisse en Espagne, et Tea, fille de Lugaid mac Íth, mère de Íriel Fáid, qui l'accompagne en Irlande, où elle meurt. Tea aurait donné son nom à la colline Tara, où elle fut inhumée. Le Lebor Gabála Érenn explique qu'en vieil irlandais Temair correspond à « Tea mur », « le rempart de Tea » [5].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. également Éremón et Héremón.
  2. R. A. Stewart Macalister (ed. & trans.), Lebor Gabála Érenn: The Book of the Taking of Ireland Part V, Irish Texts Society, 1956, p.  11-185.
  3. D. Comyn & P. S. Dinneen (ed .& trans.), The History of Ireland by Geoffrey Keating, Irish Texts Society, 1902-1914, Book 1 Chapters 21, 22, 23, 24
  4. John O'Donovan (ed. & trans.), Annala Rioghachta Éireann: Annals of the kingdom of Ireland by the Four Masters, Dublin, 1848-1851, Vol. 1 p.  25-35.
  5. Edel Bhreatnach The kingship and landscape of Tara, Editor Four Courts Press for The Discovery Programme, Dublin (2005) p. 423-424.

Source[modifier | modifier le code]