Éric Freysselinard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Freysselinard
Fonctions
Directeur des stages de l'ENA
En fonction depuis le 15 avril 2013
Prédécesseur Gilbert Payet
Préfet de l'Aude
21 mars 201215 avril 2013
Prédécesseur Anne-Marie Charvet
Successeur Louis Le Franc
Préfet de la Haute-Saône
27 avril 201016 février 2012
Prédécesseur Pierre-André Durand
Successeur Arnaud Cochet
Biographie
Date de naissance 12 novembre 1961 (52 ans)
Lieu de naissance Neuilly-sur-Seine
Diplômé de ENA
Sciences Po
Licence, maîtrise, agrégation d'espagnol à la Sorbonne (Paris-IV)
Profession Haut fonctionnaire

Éric Freysselinard est un haut fonctionnaire français, né le 12 novembre 1961 à Neuilly-sur-Seine[1]. Préfet, il est depuis le 15 avril 2013 directeur des stages de l'ENA[2].

Études[modifier | modifier le code]

Après des études d'espagnol à la Sorbonne où il obtient une licence et une maîtrise, Éric Freysselinard devient professeur agrégé d'espagnol en 1986. Il reprend ses études en 1987 et devient diplômé de Sciences Po Paris en 1990 avant d'être élève à l'ENA de 1992 à 1994 dans la promotion Antoine de Saint-Exupéry[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Professeur d'espagnol[modifier | modifier le code]

Éric Freysselinard commence sa carrière en tant que professeur d'espagnol au lycée de Chelles de 1986 à 1987 puis au lycée d'hôtellerie et de tourisme de Saint-Quentin-en Yvelines de 1987 à 1991.

Sous-préfet[modifier | modifier le code]

À sa sortie de l'ENA, Éric Freysselinard est nommé sous-préfet. Il exerce plusieurs fonctions à ce grade en étant directeur de cabinet du préfet du Maine-et-Loire jusqu'en 1996, puis pendant trois ans secrétaire général adjoint de la préfecture de Lyon et sous-préfet de l'arrondissement de Lyon, avant d'être plus tard directeur de cabinet du préfet de la région Île-de-France de 2004 à 2007[3].

Postes en administration centrale[modifier | modifier le code]

Éric Freysselinard est nommé inspecteur de l'administration au ministère de l'intérieur (1999-2000), puis chef du bureau des services publics industriels et commerciaux et du bureau des services publics administratifs qu'il est chargé de fusionner en bureau des services publics locaux au ministère de l'Intérieur de 2000 à 2002.

Cabinets ministériels[modifier | modifier le code]

Éric Freysselinard est directeur adjoint du cabinet de Patrick Devedjian, ministre délégué aux Libertés locales de 2002 à 2004, puis directeur de cabinet, et conseiller de Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur[3].

Il devient en juin 2007 directeur de cabinet de Roger Karoutchi, alors secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement.

Préfet[modifier | modifier le code]

En juin 2008, il est nommé préfet délégué à l’égalité des chances auprès de Jacques Reiller, préfet de l'Essonne. En mai 2010, il succède en Haute-Saône à Pierre-André Durand, qui occupait ces fonctions depuis octobre 2008, nommé directeur du cabinet de Christian Estrosi[4], ministre chargé de l’Industrie.

Le 21 mars 2012, il succède à Anne-Marie Charvet au poste de préfet de l'Aude[5],[6] .

Bugarach et le 21 décembre 2012[modifier | modifier le code]

En 2012, en tant que préfet de l'Aude, il met en place et coordonne le dispositif de sécurité destiné à éviter des débordements autour du village de Bugarach[7]. Le village du Bugarach est alors considéré par la rumeur comme étant un des seuls villages devant survivre à la fin du monde programmée le 21 décembre 2012[8]. L'événement déclencha un engouement médiatique sans précédent dans la région[9].

Il doit aussi gérer la Fraude à la viande de cheval de 2013.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Éric Freysselinard est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’apprentissage et la connaissance des langues espagnole et catalane[1]. Il est l'arrière-petit-fils d'Albert Lebrun sur lequel il a écrit une biographie en 2013 à partir d'importantes sources inédites.

  • Ser y estar, Ophrys, 1990, révisé en 1998 et en 2013 sous le titre Dictionnaire d'usage du verbe être en espagnol, 272 p.
  • Les 3500 mots essentiels (espagnol), Ophrys, 2000, 114 p.
  • Le mot et l'idée 2 (espagnol), Ophrys, 2004, 205 p.
  • Grammaire et vocabulaire du catalan, Ophrys, 2004, 224 p.
  • L'espagnol par la presse (avec Jacques Caro), Ophrys, 2013, 256 p.
  • Albert Lebrun, le dernier président de la IIIe République, Belin, 2013, 592 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]