Érechthée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Érechthée (homonymie).

Érechthée, Érechtée ou Érecthée (en grec ancien Ἐρεχθεύς / Erekhtheús) est le sixième roi légendaire d'Athènes. Il ne faut pas le confondre avec son grand-père, Érichthonios, autre roi athénien.

Fils de Pandion et de Zeuxippe, il reçoit à la mort de son père la royauté en partage, tandis que son frère jumeau Boutès reçoit le pouvoir religieux. Il épouse Praxithée qui le rend père de :

Son règne est marqué par l'invasion des Chalcidiens, qu'il a repoussée ; plus tard, en guerre contre les Éleusiens, alors que son armée est sur le point d'être défaite, un oracle lui promet la victoire s'il sacrifie l'une de ses filles. Érechthée choisit la plus jeune, Chtonie, mais, à son insu, Pandore et Protogénie ont fait vœu de ne pas survivre à leur sœur, et se donnent la mort. Victorieux des Éleusiens, il tue leur allié, Eumolpos, roi de Thrace, fils de Poséidon. Le dieu tue alors Érechthée de son trident (ou, suivant d'autres traditions, demande à Zeus de le foudroyer).

Évocation littéraire[modifier | modifier le code]

Le personnage a inspiré une tragédie à l’auteur Swinburne, Érechthée (1876).

Sources[modifier | modifier le code]