Équitation aux Jeux olympiques d'été de 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Londres 2012

Description de l'image Equestrian pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport Equitation
Édition 24e
Lieu Drapeau : Royaume-Uni Londres
Date du 28 juillet au 9 août 2012
Nations 40
Participants 199
Épreuves 6
Site(s) Greenwich Park

Navigation

Les épreuves d’équitation aux Jeux olympiques d'été de 2012 se sont déroulées du 28 juillet au au Greenwich Park de Londres. La compétition est composée de six épreuves issues de trois disciplines équestres disputées à titre individuel et par équipe : le concours complet, le dressage et le saut d'obstacles. Quarante nations représentées par 199 athlètes prennent part à la compétition. La Grande-Bretagne remporte le plus grand nombre de médailles lors de ces compétitions équestres avec cinq médailles dont trois en or. L'Allemagne gagne quatre médailles dont deux en or et la Suisse une seule médaille, mais en or. La performance des Pays-Bas est également notable avec quatre médailles remportées, trois en argent et une en bronze.

Organisation[modifier | modifier le code]

Site des compétitions[modifier | modifier le code]

Arène équestre du Greenwich Park.

L'ensemble des compétitions équestres se déroule sur le site de Greenwich Park, aménagé pour l'occasion[1]. Le site accueille l'ensemble des épreuves équestres de ces Jeux, à savoir l'équitation mais également les épreuves équestres du pentathlon. Il permet l'accueil de 21 500 spectateurs pour les épreuves de saut d'obstacles et de dressage et de 65 000 spectateurs pour l'épreuve de cross du concours complet. Le parc couvre près de 74 hectares et est situé à 20 mn du centre ville de Londres. Une arène temporaire composée de 23 000 sièges a été construite à l'occasion de ces Jeux[2].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Les épreuves équestres se sont déroulées du 28 juillet au 9 août 2012 avec une seule journée sans épreuve, le 1er août[3].

Équitation aux Jeux olympiques de 2012
juillet/août 28 29 30 31 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Dressage individuel
Dressage par équipes
Saut d'obstacles individuel
Saut d'obstacles par équipes
Concours complet individuel
Concours complet par équipes
       Jour de compétition        Jour de finale

Qualifications[modifier | modifier le code]

À chaque édition, un quota d'athlètes participants est défini. Ainsi pour les Jeux de 2012 celui-ci a été fixé à 200 cavaliers, dont 75 pour le saut d'obstacles, 50 pour le dressage et 75 pour le complet. La qualification aux Jeux est différente en fonction des disciplines par le nombre de places octroyées mais semblable dans le fonctionnement. La qualification se fait automatiquement pour le pays hôte. Pour les autres pays, la qualification par équipe s'obtient soit en remportant les meilleures places aux derniers Jeux équestres mondiaux soit en obtenant la ou l'une des deux meilleures places aux championnats continentaux de l'année précédent les Jeux. Pour les pays ne pouvant aligner une équipe aux Jeux, la qualification individuelle se fait sur la base du classement FEI Olympic Athletes Ranking, basé sur les résultats en épreuves internationales sur une période donnée précédent les Jeux, ou sur les classements individuels obtenus aux Jeux équestres mondiaux ou aux championnats continentaux[4].

Dressage[modifier | modifier le code]

Pour la compétition par équipes, 11 places sont disponibles. Trois d'entre elles sont attribuées lors des Jeux équestres mondiaux de 2010 aux Pays-Bas, à l'Allemagne et aux États-Unis. La Grande-Bretagne est automatiquement qualifiée en tant que pays organisateur. Les 7 autres places sont mises en jeu lors des compétitions continentales (3 pour l'Europe et 2 pour les Amériques et l'Asie)[4].

Pour la compétition individuelle, 50 places sont attribuées comme suit : 33 sont remises aux cavaliers qui se sont qualifiés par le biais de la compétition par équipes ci-dessus. En outre, au 1er mars 2012, le cavalier le mieux classé au sein de chacune des sept régions géographiques est automatiquement qualifié. Les dix meilleurs cavaliers du classement FEI au 1er mars 2012 sont également qualifiés[4].

Saut d'obstacles[modifier | modifier le code]

Une nation peut envoyer jusqu'à quatre cavaliers si elle est qualifiée pour la compétition par équipes qui regroupe 15 équipes. Comme pour le dressage, des équipes de quatre sont qualifiées soit par le biais des Jeux équestres mondiaux (JEM) ou d'une compétition régionale. Les JEM attribuent cinq places, les régions sept places (trois pour les Amériques et l'Europe et une pour l'Asie). La Grande-Bretagne est automatiquement qualifiée en tant que pays organisateur. Pour la compétition individuelle, un total de 75 places est attribué comme suit : 60 pour les cavaliers qualifiés pour la compétition par équipes et le reste en fonction des compétitions régionales ou du classement FEI[4].

Concours complet[modifier | modifier le code]

Une nation peut envoyer jusqu'à cinq cavaliers si elle est qualifiée pour la compétition par équipes qui regroupe 11 équipes. Comme pour le dressage, des équipes de quatre sont qualifiées soit par le biais des Jeux équestres mondiaux (JEM) ou d'une compétition régionale. Les JEM attribuent cinq places, les régions sept places (deux pour les Amériques, l'Europe et l'Asie). La Grande-Bretagne est automatiquement qualifiée en tant que pays organisateur. Pour la compétition individuelle, un total de 75 places est attribué comme suit : 60 pour les cavaliers qualifiés pour la compétition par équipes et le reste en fonction des compétitions régionales ou du classement FEI[4].

Participation[modifier | modifier le code]

Lors de cette édition, 40 nations ont participé aux épreuves équestres des jeux, représentées par 199 athlètes. Six pays sont parvenus à engager 12 athlètes : l'Australie, le Canada, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Suède et les États-Unis. Le Maroc et la Syrie font leur première participation de l'histoire dans les épreuves équestres en engageant un athlète[5].

Épreuves[modifier | modifier le code]

Six titres issus de trois disciplines sont disputés à l'occasion de ces Jeux olympiques d'été de 2012[6].

Discipline Individuel Par équipe Total
Dressage 1 1 2
Saut d'obstacles 1 1 2
Concours complet 1 1 2
Total 3 3 6

Compétition[modifier | modifier le code]

Les jeux de 2012 présentent six épreuves équestres : le complet en individuel et par équipe, le dressage en individuel en individuel et par équipe et le saut d'obstacles en individuel et par équipe[6].

Concours complet[modifier | modifier le code]

L'épreuve de cross du concours complet s'est déroulée dans le parc sur un parcours de 5 728 m composé de 28 obstacles et nécessitant 39 sauts de la part du couple cavalier-cheval[2],[7]. Le temps alloué pour l'épreuve est de 10:03 minutes et le temps limite est de 20:06 minutes. La vitesse requise est de 570 mètres/minute[7]. Pour la partie suat d'obstacles, le premier tour se déroule sur un parcours de 515 mètres à réaliser à une vitesse de 375 mètres/minute pour un temps alloué de 83 secondes[8]. Le parcours est composé de 12 obstacles demandant 15 efforts, chaque obstacle ayant une hauteur d'1,25 m[9]. Le deuxième tour est composé quant à lui de neuf obstacles nécessitant onze efforts, à réaliser toujours à une vitesse de 375 mètres/minute avec un temps alloué de 58 secondes. La taille des obstacles est d'1,30 m de haut[10].

Invividuel[modifier | modifier le code]

Ingrid Klimke et Abraxxas lors de l'épreuve de cross.

C'est l'allemand Michael Jung avec son cheval Sam qui remporte la compétition, ajoutant ainsi à ses titres de champion du monde et champion d'Europe celui de champion olympique[11]. Sa médaille est notamment due à ses deux manches de saut d'obstacles réalisées sans faute, lui permettant ainsi de dépasser les favoris sans faute à l'issu du cross[12]. La première place a en effet été très disputée, la cavalière suédoise Sara Algotsson Ostholt, en ayant fait les frais puisqu'elle n'obtient que la médaille d'argent à l'issue de la finale, une barre tombée la privant de l'or[11]. La médaille de bronze revient l'allemande Sandra Auffarth et son cheval Opgun Louvo qui parvient également à terminer le saut d'obstacles sans faute[11].

Par équipe[modifier | modifier le code]

L'Allemagne domine la compétition et la remporte avec 133.70 points. La place pour la médaille d'argent est en revanche plus serrée[13]. C'est finalement la Grande-Bretagne qui remporte la médaille avec 138.20 points, devant la Nouvelle-Zélande qui totalise 144.40 points et repart donc avec le bronze[11].

Dressage[modifier | modifier le code]

Invividuel[modifier | modifier le code]

Charlotte Dujardin et Valegro sur leur reprise.

La compétition individuelle est remportée par Charlotte Dujardin qui obtient l'excellent score de 90.089 %[14]. Après seulement dix-huit mois de participation au niveau international[15], elle devient la quatrième femme britannique à remporter la double médaille d'or lors d'une compétition olympique[14]. Elle devance la néerlandaise Adelinde Cornelissen qui obtient 88.196 % et sa compatriote Laura Bechtolsheimer avec 84.339 %[14].

Par équipe[modifier | modifier le code]

La très belle performance des cavaliers britanniques en dressage lors des Jeux crée la surprise[16]. L'équipe composée de Charlotte Dujardin et Valegro, Carl Hester et Uthopia, Laura Bechtolsheimer et Mistral Hojris, obtient le score de 79.979 %, devant l'Allemagne avec 78.216 % et les Pays-Bas avec 77.124 %. Le score de l'équipe britannique est particulièrement liée à la très bonne performance de Charlotte Dujardin qui totalise 83.286 % sur l'épreuve, Carl Hester cumulant quant à lui 80.571 % et Laura Bechtolsheimer 77.794 %[15].

Saut d’obstacles[modifier | modifier le code]

Article connexe : Saut d’obstacles.

En saut d'obstacles, le chef de piste Bob Ellis a élaboré des parcours croissant en technicité au fur et à mesure de l'avancée des épreuves. La hauteur, la forme des obstacles, les courbes, les distances et les enchainements ont été des éléments décisifs dans l'élaboration du classement[17]. Pour la première épreuve qualificative, le parcours est composé de douze obstacles nécessitant quinze efforts à réaliser dans un temps alloué de 82 seondes à une vitesse de 375 mètres/minute. La hauteur moyenne des obstacles se situé autour d'1,50 m[18]. La deuxième épreuve qualificative se joue sur un parcours de 550 mètres à réaliser dans un temps de 88 secondes et composé de treize obstacles nécessitant quinze efforts[19]. La troisième épreuve qulificative se déroule sur un parcours de 390 mètres à réaliser en 88 secondes. Treize obstacles sont à franchir nécessitant seize sauts[20]. La finale se joue en deux manches. La manche A est un parcours composé de douze obstacles demandant quinze sauts à réaliser en 84 secondes[21] et la manche B est un parcours de 380 mètres à réaliser en 80 secondes composé de 10 osbtacles demandant treize sauts. La hauteur des obstacles est en moyenne d'1,52 m pour les oxers et d'1,60 m pour les droits[22].

Invividuel[modifier | modifier le code]

La suédoise Lisen Bratt Fredricson sur Matrix franchissant l'obstacle du bus londonien.

La compétition individuelle est remportée par le suisse Steve Guerdat, seul cavalier à avoir réalisé un double sans faute lors de la finale. La médaille d'argent a en revanche fait l'objet d'un barrage puisque le néerlandais Gerco Schroder et l'irlandais Cian O'Connor ont tous les deux totalisés un point à l'issu des deux manches. Lors de ce barrage, c'est le néerlandais qui s'impose avec un parcours sans faute, alors que l'irlndais fait tomber une barre[23],[24].

Par équipe[modifier | modifier le code]

Huit équipes se sont qualifiées pour la finale à l'issu des phases éliminatoires : la Grande Bretagne, les Pays-Bas, la Suède, la Suisse, le Canada, le Brésil, les États-Unis et l’Arabie Saoudite. La Grande Bretagne et les Pays-Bas sont annoncés favoris[25]. Les deux pays se retrouvent en effet au barrage, à l'issu des deux manches, chaque équipe ayant totalisé quatre points de pénalité. C'est finalement la Grande-Bretagne qui s'impose après une longue absence des podiums dans la discipline, puisque sa dernière médaille olympique remonte aux Jeux de Los Angeles en 1984 et que son dernier titre olympique dans la discipline remonte quant à lui aux Jeux d'Helsinki en 1952[26]. Elel remporte la médaille d'or devant les Pays-Bas qui repartent avec l'argent, l'équipe ayant réalisé plus de faute et été moins rapide que son adversaire lors du barrage[23]. La médaille de bronze revient à l'Arabie Saoudite, ce qui permet au pays de repartir avec sa première médaille équestre olympique par équipe[23].

Résultats[modifier | modifier le code]

Podiums[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Dressage
Individuel
résultats détaillés
Charlotte Dujardin et Valegro
90.089 pts
Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne
Adelinde Cornelissen et Parzival
88.196 pts
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Laura Bechtolsheimer et Mistral Hojris
84.339 pts
Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne
Par équipes
résultats détaillés
Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne - 79.979 pts
Laura Bechtolsheimer
Charlotte Dujardin
Carl Hester
Drapeau : Allemagne Allemagne - 78.216 pts
Helen Langehanenberg
Dorothee Schneider
Kristina Sprehe
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas - 77.124 pts
Adelinde Cornelissen
Edward Gal
Anky van Grunsven
Saut d'obstacles
Individuel
résultats détaillés
Steve Guerdat et Nino des Buissonnets
0 pt
Drapeau : Suisse Suisse
Gerco Schröder et Eurocommerce London
1 pt (avec barrage)
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Cian O'Connor et Blue Loyd 12
5 pts (avec barrage)
Drapeau : Irlande Irlande
Par équipes
résultats détaillés
Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne - 8 pts (avec barrage)
Nick Skelton
Ben Maher
Scott Brash
Peter Charles
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas - 8 pts (avec barrage)
Gerco Schröder
Marc Houtzager
Jur Vrieling
Maikel van der Vleuten
Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite - 14 pts
H.R.H. Prince Abdullah Al Saud
Kamal Bahamdan
Ramzy Al Duhami
Abdullah Waleed Sharbatly
Concours complet
Individuel
résultats détaillés
Michael Jung et Sam
40.60 pts
Drapeau : Allemagne Allemagne
Sara Algotsson Ostholt et Wega
43.30 pts
Drapeau : Suède Suède
Sandra Auffarth et Opgun Louvo
44.80 pts
Drapeau : Allemagne Allemagne
Par équipes
résultats détaillés
Drapeau : Allemagne Allemagne - 133,70 pts
Peter Thomsen
Dirk Schrade
Ingrid Klimke
Sandra Auffarth
Michael Jung
Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne - 138,20 pts
Nicola Wilson
Mary King
Zara Phillips
Kristina Cook
William Fox-Pitt
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - 144,40 pts
Jonelle Richards
Jonathan Paget
Caroline Powell
Andrew Nicholson
Mark Todd

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

La Grande-Bretagne remporte le plus grand nombre de médailles lors de ces compétitions équestres avec cinq médailles dont trois en or. L'Allemagne réalise aussi une très bonne performance avec quatre médailles dont deux en or. La Suisse remporte quant à elle une seule médaille, mais en or. La performance des Pays-Bas est également notable avec quatre médailles remportées, trois en argent et une en bronze[6].

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 3 1 1 5
2 Drapeau : Allemagne Allemagne 2 1 1 4
3 Drapeau : Suisse Suisse 1 0 0 1
4 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 0 3 1 4
5 Drapeau : Suède Suède 0 1 0 1
6 Drapeau : Irlande Irlande 0 0 1 1
Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite 0 0 1 1
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 0 0 1 1
Total 6 6 6 18

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rapport officiel Vol.2 2012, p. 36
  2. a et b Rapport officiel Vol.3 2012, p. 151
  3. Rapport officiel Vol.2 2012, p. 296
  4. a, b, c, d et e (en) « FEI Regulations for Equestrian Events at the Olympic Games » [PDF],‎ (consulté le 20 septembre 2014)
  5. (en) Fédération équestre internationale, « Participation by Country 1912-2012 » [PDF] (consulté le 21 novembre 2014)
  6. a, b et c Rapport officiel Vol.2 2012, p. 286
  7. a et b London Official Results 2012, p. 1396
  8. London Official Results 2012, p. 1419
  9. London Official Results 2012, p. 1421
  10. London Official Results 2012, p. 1424
  11. a, b, c et d Rapport officiel Vol.2 2012, p. 115
  12. « Jo de Londres - Complet : l’or pour l’Allemagne », Cheval Savoir, no 34,‎ (lire en ligne)
  13. Rapport officiel Vol.2 2012, p. 114
  14. a, b et c Rapport officiel Vol.2 2012, p. 113
  15. a et b Rapport officiel Vol.2 2012, p. 112
  16. « Jo de Londres - Dressage : tout l’or pour la Grande Bretagne », Cheval Savoir, no 34,‎ (lire en ligne)
  17. « London 2012 Saut d'obstacles par équipe : Au service de sa majesté », Cheval magazine, no 490,‎
  18. London Official Results 2012, p. 1459
  19. London Official Results 2012, p. 1471
  20. London Official Results 2012, p. 1482
  21. London Official Results 2012, p. 1493
  22. London Official Results 2012, p. 1503
  23. a, b et c Rapport officiel Vol.2 2012, p. 117
  24. « Jo de Londres - CSO : Médaille d’or individuelle pour Steve Guerdat », Cheval Savoir, no 34,‎ (lire en ligne)
  25. « Jo de Londres - Saut d’obstacle : l’or pour la Grande Bretagne », Cheval Savoir, no 34,‎ (lire en ligne)
  26. Rapport officiel Vol.2 2012, p. 116

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]