Équipement d'accueil du jeune enfant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne les équipements d'accueil du jeune enfant tels qu'ils sont définis par la loi française. Pour un article sur les différents modes de garde des jeunes enfants dans d'autres pays[1], voir l'article Mode de garde d'enfant.

En France, EAJE est l'acronyme pour Équipement d'Accueil du Jeune Enfant (mais le terme officiel désormais utilisé est « établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans »[2]).

C'est un concept qui regroupe, depuis le décret n° 2000-762 du 1er août 2000, les crèches, les haltes-garderies et les établissements réalisant du multi-accueil[3] donc l'ensemble des dispositifs ni familiaux, ni scolaires qui offrent un lieu de vie à l'enfant de 0 à 6 ans.

Crèches collectives et crèches à gestion parentale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Crèche (enfant).

Plusieurs types de crèches existent.

À noter : l'agrément d'une crèche est attribué (et vérifié) par le conseil général du territoire.

Si l'on considère l'angle du mode de gestion, il y a deux types de crèches :

  • Les crèches qui ont un gestionnaire public :
    • Les crèches municipales, intercommunales (la qualification fait référence à la collectivité qui gère en direct l'établissement).
  • Les crèches qui ont un gestionnaire privé :
    • Les crèches situées dans le champ non lucratif, de l'économie sociale et solidaire, parmi lesquelles :
      • Les crèches associatives (une association loi 1901 gère administrativement) ;
      • Parmi celles-ci, les crèches parentales (même tutelle associative, dont les parents font partie, mais ces derniers sont partie prenante dans son quotidien par des permanences, ainsi que par un travail constant de collaboration avec l'équipe pédagogique).
    • Les crèches situées dans le champ lucratif, non associatif, parmi lesquelles :
      • Les crèches privées ;
      • Les crèches d'entreprises (ces crèches sont gérées par des entreprises à but lucratif).

À noter :

  • L'évolution des textes réglementaires et des financements conduisent à appeler également ces sites multiaccueils.
  • En ce sens, plusieurs autres types de crèche sont actuellement en réflexion ; notamment, d'une part, dans le secteur privé à financement entrepreneurial, des lieux non lucratifs à gestion coopérative (SCIC) ; d'autre part, des micro-crèches, avec exigences administratives allégées.

Halte-garderie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Halte-garderie.

Lieu de garde occasionnelle destiné aux enfants en âge pré-scolaire.

Crèches familiales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Crèche familiale.

Les assistantes maternelles indépendantes et qui exercent à domicile, ne sont pas considérées comme « équipements d'accueil du jeune enfant ». Par contre, les crèches familiales qui regroupent des assistantes maternelles sous la responsabilité de la municipalité le sont.

La crèche familiale désormais appelée service d’accueil familial (à ne pas confondre avec crèche parentale) est une formule intermédiaire entre l’accueil collectif et l’accueil par une assistante maternelle. Elle regroupe des assistants maternels agréés qui accueillent des enfants à leur domicile mais qui sont encadrés par une équipe de professionnels qualifiés (médecin et éducateur de jeunes enfants).

Différence avec un RAM[modifier | modifier le code]

Le relais d'assistantes maternelles (RAM) n'est pas un équipement d'accueil du jeune enfant. Le RAM est un lieu d'information des parents et de professionnalisation pour les assistantes maternelles. Le RAM est plus un lieu d'animation. Il n'emploie pas d'assistantes maternelles mais organise pour elles des temps de rencontre et d'échanges de pratiques, dans le but d'améliorer la qualité d'accueil. Ce n'est pas un mode de garde. Les RAM, initiés par les caisses d'allocations familiales, et créés en partenariat avec les collectivités locales répondent à un vrai besoin d'information des familles, employeurs d'assistantes maternelles, et d'animation pour les assistantes maternelles.

Micro-crèche[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Micro-crèche.

La micro-crèche est un dispositif intermédiaire entre l'accueil en crèche collective et l'accueil chez l'assistante maternelle, instauré à titre expérimental par le décret de février 2007. La micro-crèche regroupe dans un local deux personnes chargées d'encadrer les enfants, lorsque ceux-ci sont plus de trois ; l'effectif accueilli est au maximum de neuf enfants.

Les personnes encadrant les enfants sont soit titulaires d'un diplôme de niveau V et de deux années d'expérience professionnelle, soit ont une expérience de 5 ans d'expérience comme assistant maternel agréé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'autres termes sont utilisés à travers le monde selon le type de crèche. Notamment au Québec les termes garderie, garderie en milieu familial, centre de la petite enfance, etc. sont d'usage courant. Source : Ma Garderie - Services de garde - Québec, Montréal, Laval, etc.
  2. Accueil de la petite enfance : Guide pratique (Ministère de la Santé et des Solidarités, mai 2007)
  3. Le coût d’une heure de garde dans un établissement d’accueil du jeune enfant (Cnaf, mai 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • mon-enfant.fr : informations sur les différents modes d’accueil existant en France (Cnaf)