Équipe du Togo de football féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : Togo Équipe du Togo
{{#if:
logo
Généralités
Confédération CAF
Couleurs Vert et Jaune
Classement FIFA Non classée (décembre 2012)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Togo Paul Zoungbede
Rencontres officielles historiques
Premier match Sao Tomé-et-Principe 0-3 Togo
(19 février 2006)
Plus large victoire Togo 6-0 Sao Tomé-et-Principe
(26 février 2006)
Plus large défaite Congo 9-0 Togo
(12 mars 2006)
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Néant
Championnat d'Afrique Phases finales : 0
Néant
Jeux olympiques Néant
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe du Togo de football féminin en 2014

L'équipe du Togo de football féminin est l'équipe nationale qui représente le Togo dans les compétitions internationales de football féminin. Elle est gérée par la Fédération du Togo de football et est reconnue par la FIFA. L'équipe a joué cinq matchs reconnus par la FIFA, tous en 2006, et est actuellement non classée. Elle n'a participé à aucune compétition régionale ou internationale d'importance. Alors que le Togo dispose d'équipes de moins de 17 ans et de moins de 20 ans, le développement de l'équipe féminine reste entravé par des problèmes communs aux pays africains et par des problèmes spécifiquement togolais, comme le manque de popularité du football.

Équipe[modifier | modifier le code]

Le Togo joue son premier match officiel le 19 février 2006 contre Sao Tomé-et-Principe[2] (victoire 3-0) dans le cadre des qualifications pour le Championnat d'Afrique de football féminin 2006[3]. Les Togolaises n'ont jamais participé à une phase finale de compétition majeure de football féminin, que ce soit le Championnat d'Afrique, la Coupe du monde ou les Jeux olympiques.

Contexte et développement[modifier | modifier le code]

Le développement du football féminin en Afrique fait face à de sérieux problèmes, dont le manque de financement, l'accès limité à l'éducation, la pauvreté chez les femmes, les inégalités et les outrages aux droits de l'homme dont sont victimes les femmes[4],[5],[6],[7]. L'essentiel des aides au football féminin en Afrique provient de la FIFA plutôt que des fédérations nationales[8]. De nombreuses footballeuses quittent d'ailleurs le continent pour trouver de meilleures opportunités en Europe du Nord et aux États-Unis[8].

La fédération nationale, la Fédération togolaise de football, a été fondée en 1960 et s'est affiliée à la FIFA en 1964[9],[10]. Elle dispose de quinze personnes s'occupant du football féminin[9]. Le football est le quatrième sport préféré par les femmes au Togo, derrière le basket-ball, le handball et le volley-ball[9]. Sa popularité est toutefois grandissante. Le pays avait 380 joueuses licenciées en 2006, contre 180 en 2000[9]. Le football féminin a commencé à se structurer en 2000[11]. En 2006, il y avait 105 clubs de football au Togo, dont 11 de football féminin[9]. Une compétition nationale de football féminin a été créée en 2006, et était encore active en 2009[9],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial féminin de la FIFA », sur fr.fifa.com,‎ 7 décembre 2012 (consulté le 18 mars 2013).
  2. « Togo : Calendrier et résultats », sur fifa.com (consulté le 16 juillet 2011)
  3. (en) Todd Roman, « Africa - Women's Championship 2006 », sur rsssf.com,‎ 2 janvier 2009 (consulté le 16 juillet 2011)
  4. (en) Jean Williams, A Beautiful Game: International Perspectives on Women's Football, Berg,‎ 15 décembre 2007 (ISBN 978-1-84520-674-1, lire en ligne), p. 186
  5. (en) Richard Giulianotti et David McArdle, Sport, Civil Liberties and Human Rights, Routledge,‎ 2006 (ISBN 978-0-7146-5344-0, lire en ligne), p. 77
  6. (en) Chris Hallinan et Steven J. Jackson, Social And Cultural Diversity In A Sporting World, Emerald Group Publishing,‎ 31 août 2008 (ISBN 978-0-7623-1456-0, lire en ligne), p. 40–41
  7. (en) Jean Williams, A Game for Rough Girls?: A History of Women's Football in Britain, Routledge,‎ 18 décembre 2003 (ISBN 978-0-415-26338-2, lire en ligne), p. 173–175
  8. a et b (en) Gabriel Kuhn, Soccer Vs. the State: Tackling Football and Radical Politics, PM Press,‎ 24 février 2011 (ISBN 978-1-60486-053-5, lire en ligne), p. 34
  9. a, b, c, d, e et f (en) FIFA, « Women's Football Today »,‎ 2006, p. 195
  10. (en) Tom Dunmore, Historical Dictionary of Soccer, Scarecrow Press,‎ 16 septembre 2011 (ISBN 978-0-8108-7188-5, lire en ligne)
  11. a et b (en) « Goal! Football: Togo », FIFA,‎ 2009 (consulté le 16 avril 2012), p. 2