Équipe de France de hockey sur gazon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drapeau français France

Logo de la fédération française de hockey sur gazon

Logo de la fédération française de hockey sur gazon

Couleurs Bleu, blanc, rouge
Fédération Fédération française de hockey sur gazon
Classement FIH 17e[1]
Sélectionneur Frédéric Soyez
Jeux olympiques Participations : 7
Meilleur résultat : Quatrième
Championnat du monde Participations : 2
Meilleur résultat : Septième
Championnat d'Europe Participations : 13
Meilleur résultat : Quatrième

L'équipe de France de hockey sur gazon est la sélection des meilleurs joueurs français de hockey sur gazon.

Historique[modifier | modifier le code]

La France a signé ses meilleures performances internationales en 1920 et 1936, en terminant chaque fois quatrième aux Jeux olympiques.

Elle finit encore 4e en 1970, lors du premier Championnat d'Europe de hockey sur gazon à Bruxelles, à mi-chemin entre deux olympiades auxquelles elle participe également.

En 1981, elle prend part à la première édition de la Coupe des Alpes (également féminine à compter de 1986), qui, outre la France, regroupe cinq autres nations alpines annuellement (Italie, Autriche, Suisse, Croatie, et République tchèque). Y sont admises alternativement les équipes des moins de 21 ans ou des seniors, selon le calendrier international. Elle a remporté les 6 éditions suivantes: 1982Olten), 1983Paris), 1987Lucerne), 1988Lyon), 2000Prague), et 2006Bra).

En 1988, elle devient vice-championne d'Europe en salle à Vienne (elle termine encore 4e de cette même compétition en 2001 à Lucerne), et en 1999 elle remporte le Trophée européen en salle à Oporto.

En 2003 à Leipzig, l'équipe de France de hockey en salle termine sur la 3e place du podium de la Coupe du monde (elle est alors composée de Cédric Dagostino, Guillaume Clément, Antoine Gouedard-Comte, Nicolas et Christophe Musgens, Florent Durchon, Patrice Daleton, Mathieu Durchon, Frédéric Soyez, Nicolas Gaillard, Julien Thamin, et François Viart).

Deux ans plus tard, elle remporte la Coupe Celtique à Édimbourg en 2005 (elle avait précédemment terminé 2e en 2002 à Cardiff, de cette compétition créée en 2000 (également féminine à compter de 2001) et réunissant France, nations du Royaume-Uni, et Irlande).

Par la suite, l'équipe nationale prend part au Championnat d'Europe de hockey sur gazon masculin 2007 à Manchester du 19 au 26 août 2007, et termine 5e de la compétition.

Elle prend ensuite part au Championnat d'Europe de hockey sur gazon masculin 2009 à Amsterdam du 19 au 26 août 2009, et termine alors 6e de cette édition.

En 2010, elle remporte le Challenge II européen des nations en salle, à Rouen.

Actuellement, la France se situe au 10e rang européen, et à la 17e place mondiale au niveau masculin[2].

Elle a également remporté le tournoi pré-olympique en 1980, et en a été finaliste en 2012.

Enfin, elle a aussi participé aux Jeux Olympiques de Londres en 1908 (6e), d'Amsterdam en 1928, de Londres en 1948, d'Helsinki en 1952, de Rome en 1960 (10e), de Mexico en 1968 (10e), et de Munich en 1972 (12e), ainsi qu'à deux Coupes du monde sur gazon, en 1971 à Barcelone (7e), et en 1990 à Lahore (7e, là encore).


Joueurs et entraîneurs notables[modifier | modifier le code]

Faisant partie des plus fameux joueurs que cette formation ait connu:

…ainsi que (toujours par relative ancienneté d'activité):

(…)

Louis Gautier (du Stade français), Charles Pattin (du CAI), et Louis Saulnier (du CAI également, le CAI Paris étant le tout premier club français à remporter le championnat français de façon règulière sur une période faste: en 1900, 1901, 1904, 1906, et 1908) ont tous trois fait partie des tout premiers hockeyeurs sélectionnés en équipe de France, le 1er avril 1906, alors sour l'égide de l'U.S.F.S.A., la fédération française de hockey ayant été créée en 1920. Ils furent ensuite retenus pour disputer les premiers Jeux olympiques de la spécialité, en 1908 à Londres, terminant 6e de la compétition.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]