Équipe d'Uruguay de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

UruguayEmpty.pngUruguay

Description de l'image Logo Unión de Rugby del Uruguay 2014.png.
Surnom Los Teros
maillot 64BBFF maillot 64BBFF maillot 64BBFF
short 000000
bas 64BBFF
maillot 64BBFF maillot 64BBFF maillot 64BBFF
short FFFFFF
bas 64BBFF
Entrée au Board
Sélectionneur Drapeau de l’Argentine Guillermo García Porcel
Record de sélections Rodrigo Sánchez (60)
Record de points Federico Sciarra (259)
Premier match officiel

Chili Drapeau : Chili 21 – 3 Drapeau : Uruguay Uruguay

Plus large victoire

Paraguay Drapeau : Paraguay 6 - 102 Drapeau : Uruguay Uruguay

Plus large défaite

Afrique du Sud Drapeau d'Afrique du Sud 134 - 3 Drapeau : Uruguay Uruguay

Coupe du monde  
· Phases finales 3 (1999, 2003, 2015)
· Meilleur résultat poule du 1er tour


L'Équipe d'Uruguay de Rugby à XV rassemble les meilleurs joueurs d'Uruguay et est membre de la Confederación sudamericana de rugby. Les Uruguayens jouent maillot bleu azur, short noir, bas rayés noir et bleu azur. Même s'ils ne comptent que 1 000 à 1 500 seniors, c'est la deuxième équipe sud-américaine, derrière l'Argentine et devant le Chili, le Brésil, et le Paraguay.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier match de la sélection uruguayenne, surnommée les Teros, date du 9 septembre 1951 à Buenos Aires contre l'Argentine pour le Tournoi International ABCU (Argentine, Brésil, Chili, Uruguay), joué en addition aux premiers Jeux Panaméricains. Le premier match se solda par une défaite 62-0 mais, quelques jours plus tard, le 13 septembre, l'Uruguay remporta son premier match devant le Chili 8-3, puis le Brésil 17-10, terminant vice-champions. Les entraîneurs étaient Carlos E. Cat, Domingo Tricánico et Jack Yorston, le capitaine étant Carlos Cat.

En 1994 Daniel Herrera assume la direction technique et c'est le début de l'embellie. Entre autres, ce dernier réussit à qualifier les Teros pour la Coupe du monde de rugby 1999. L'Uruguay se défait de l'Espagne lors du premier match sur le score de 27-15 avant de subir des deux défaites face à Écosse (43-12) et à l'Afrique du Sud (39-3), synonymes d'élimination au 1er tour.

En 2001 Diego Ormaechea et Marcelo Nicola, personnages du rugby uruguayen, assument la direction technique et qualifient les Teros pour la Coupe du monde de rugby 2003. Les Uruguayens s'inclinent lourdement contre l'Afrique du Sud (72-6) et les Samoa (60-13). Après avoir vaincu la Géorgie (24-12), la sélection uruguayenne est éliminée au 1er tour suite à une très lourde défaite contre Angleterre (111-13) lors de son dernier match.

En novembre 2009, l'équipe uruguayenne est classée au vingtième rang de l'International Rugby Board (IRB).

L'Uruguay ne parvient pas à se qualifier pour la Coupe du monde 2011. Les Teros sont éliminés en finale des barrages par la Roumanie.

L'Uruguay parvient à terminer deuxième des Qualifications de la zone Amériques pour la Coupe du monde de rugby à XV 2015 et à gagner en barrages la Russie sur l'ensemble de deux matchs aller-retour[1]. Elle se qualifie pour la phase finale de la Coupe du monde de rugby à XV 2015.

[modifier | modifier le code]

La fédération change de logo en novembre 2014, en prévision de la Coupe du monde de rugby à XV 2015[2].

Évolution du logo de la fédération

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Avants:

Arrières:

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Notes, références et annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Rees, « Rugby World Cup 2015: Uruguay beat Russia in play-off to qualify », sur www.bbc.com, BBC,‎ (consulté le 3 novembre 2014)
  2. (es) « La Unión de Rugby de Uruguay tiene un nuevo logo para la RWC2015 », sur www.marketingregistrado.com,‎ (consulté le 26 avril 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]