Équipe d'Angleterre de rugby à XV à la Coupe du monde 2003

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'équipe d'Angleterre a remporté la Coupe du monde de rugby 2003, après avoir battu l'équipe d'Australie lors de la finale.

L'Angleterre commence la coupe du monde 2003 à Subiaco Oval et s'impose 84-6 contre la Géorgie[1]. Wilkinson marque 20 des 25 points de l'équipe lors du match contre les Springboks, assurant la victoire 25-6[2]. Le match contre les Samoa est remporté difficilement 35-22[3]. Enfin, l'Angleterre s'impose 111-13 contre l'Uruguay[4], match que Wilkinson ne dispute pas, laissé au repos. L'équipe finit première la poule C. Lors des quarts de finale, le XV de la Rose s'impose 28-17 contre le pays de Galles au Suncorp Stadium[5],[6], avec 23 points de Wilkinson. Il est l'auteur de tous les points marqués en demi-finale contre la France, match remporté 24-7[7]. Lors de la finale contre l'Australie, alors que les deux équipes sont à égalité, Wilkinson passe un drop à 26 secondes de la fin du temps règlementaire, assurant la première victoire de l'Angleterre en coupe du monde[8],[9]. Avec 113 points marqués, Wilkinson détient le record de cette coupe du monde[10]. Bien que certains, comme David Campese, dénoncent un style de jeu anglais « ennuyeux »[11], Wilkinson est élu sportif de l'année par la BBC et l'IRB. Il devient le plus jeune joueur de rugby à XV à recevoir l'ordre de l'Empire britannique[12].

Statue de William Webb Ellis, courant avec le ballon dans la main, devant Rugby School. En avant-plan, une haie taillée en coupe commémore, dans la ville où serait né ce sport, la victoire de l'Angleterre à la Coupe du monde de rugby à XV 2003.

Résultats[modifier | modifier le code]

(voir également Coupe du monde de rugby 2003)

7 matchs, 7 victoires. 327 points marqués (36 essais dont 27 transformés, 23 pénalités, 8 drop), 88 points encaissés.

Poule C[modifier | modifier le code]

L'Angleterre termine première de son groupe et se qualifie pour les quarts-de-finale.

Quarts-de-finale[modifier | modifier le code]

Demi-finale[modifier | modifier le code]

Finale[modifier | modifier le code]

Meilleurs marqueurs d'essais[modifier | modifier le code]

Meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Les joueurs suivants ont joué pendant cette coupe du monde 2003.

Première ligne[modifier | modifier le code]

Deuxième ligne[modifier | modifier le code]

Troisième ligne[modifier | modifier le code]

Demi de mêlée[modifier | modifier le code]

Demi d’ouverture[modifier | modifier le code]

  • Paul Grayson (2 matchs, 1 comme titulaire, 15 transformations)
  • Jonny Wilkinson (6 matchs, 6 comme titulaire, 10 transformations, 23 pénalités, 8 drops)

Trois-quarts centre[modifier | modifier le code]

Trois-quarts aile[modifier | modifier le code]

Arrière[modifier | modifier le code]

Les joueurs de la finale[modifier | modifier le code]

Rugbypitch.png

J. Lewsey
15
J. Robinson
14
M.Tindall
12
W.Greenwood
13
B.Cohen
11
J.Wilkinson
10
M.Dawson
9
N.Back
7
L.Dallaglio
8
R.Hill
6
B.Kay
5
M.Johnson
4
P.Vickery 3
S. Thompson 2
T.Woodman 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Kitson, « England pick up casualties marching through Georgia », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 13 octobre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  2. (en) Eddie Butler, « Hard without Hill, but it's job done England 25 - 6 South Africa », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 19 octobre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  3. (en) Robert Kitson, « Johnson reads the riot act as England start their inquest England 35 - 22 Samoa », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 27 octobre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  4. (en) Richard Williams, « England 'right on track' but the route home gets tougher England 111 - 13 Uruguay », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 3 novembre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  5. (en) Robert Kitson, « England scorched by Dragons' fire England 28 - 17 Wales », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 10 novembre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  6. (en) Richard Williams, « Why Mr Perfect must learn to smile like a Catt - Free spirit had to come on to uncork haunted Wilkinson's genius », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 10 novembre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  7. (en) « Wilkinson kicks England to final », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 16 novembre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  8. (en) « England win Rugby World Cup », sur news.bbc.co.uk, BBC,‎ 22 novembre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  9. (en) Richard Williams, « Richard Williams: 'These players are now immortals' », sur guardian.co.uk, The Guardian,‎ 22 novembre 2003 (consulté le 15 août 2009)
  10. (en) « Jonny Wilkinson - England Rugby World Cup Winner 2003 », sur rugby-world-cup.net (consulté le 15 août 2009)
  11. (en) « Campese praises England », sur news.bbc.co.uk, BBC,‎ 21 juin 2003 (consulté le 15 août 2009)
  12. (en) « Wilkinson receives MBE », sur news.bbc.co.uk, BBC,‎ 10 décembre 2003 (consulté le 15 août 2009)