Équipe d'Afrique du Sud de cricket

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Afrique du Sud
{{#if:
L'équipe d'Afrique du Sud en 2008.
L'équipe d'Afrique du Sud en 2008.

Équipe internationale, nation « test »

Surnom Les Proteas
Stade(s) Plusieurs stades
Couleurs Vert foncé (en ODI)
Historique
Débuts 1899 1991 2005
- Test cricket 1899
- One-day International 1991
- Twenty20 international 2005
Palmarès
Coupe du monde -
ICC Champions Trophy 1
ICC World Twenty20 -

L'équipe d'Afrique de cricket représente l'Afrique du Sud dans les compétitions internationales majeures de cricket, comme la Coupe du monde, et dans les trois principales formes de cricket international : le Test cricket, le One-day International (ODI) et le Twenty20 international. Elle est sous le patronage de la fédération sud-africaine de cricket, Cricket South Africa (CSA).

Elle dispute son premier test-match en 1899, devenant la troisième nation à pratiquer cette forme de jeu. Isolée sportivement à cause du régime d'Apartheid à partir de 1970, elle retrouve la scène internationale en 1991, année où elle dispute son premier ODI.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts (1889-1914)[modifier | modifier le code]

Les joueurs sud-africains de la rencontre reconnue rétrospectivement comme le premier test-match de l'équipe d'Afrique du Sud.

Le cricket est introduit par les Britanniques dans la Colonie du Cap en 1806[1]. Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle principalement, il se répand dans le territoire de l'actuelle Afrique du Sud[2], et parmi tous ses groupes ethniques[3]. Début 1889, le Major Robert Warton organise une tournée d'une équipe d'Anglais menés par C. Aubrey Smith. Ils affrontent plusieurs équipes locales. Les visiteurs remportent deux matchs disputés à onze contre onze et annoncés comme « Major Warton's XI v. South Africa XI ». Ce n'est que rétrospectivement que ces deux rencontres seront considérées comme des test-matchs internationaux et que les joueurs qui y participent seront crédités, parfois sans le savoir, de sélections à ce niveau, respectivement pour l'Angleterre et pour l'Afrique du Sud[4].

D'autres visites anglaises suivent, menées par Walter Read ou encore Lord Hawke, au cours des années 1890[5]. En 1894, une sélection sud-africaine se rend en Angleterre — les matchs n'y ont pas de statuts officiels. Un joueur de couleur, Krom Hendricks, doit y participer, mais Cecil Rhodes, premier ministre de la Colonie du Cap, use de son influence pour qu'il ne fasse pas partie du voyage[6]. Charlie Llewellyn, un Métis, devient en 1896 le premier joueur de couleur à représenter l'Afrique du Sud[7],[note 1]. Il sera le seul jusqu'à l'exclusion de celle-ci de la scène internationale, au début des années 1970 : la sélection est, implicitement ou explicitement, réservée aux Blancs[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Coupe du monde Champions Trophy World Twenty20
1975 exclue du
cricket mondial
1979
1983
1987
1992 demi-finale
1996 quart-de-finale
1998 vainqueur
1999 demi-finale
2000 demi-finale
2002 demi-finale
2003 premier tour
2004 premier tour
2006 demi-finale
2007 demi-finale 2007 deuxième tour
2009 premier tour 2009 demi-finale

Symboles[modifier | modifier le code]

Fleurs de Protea, symbole de l'équipe sud-africaine à partir de 1992.

La South African Cricket Association (SACA) adopte le lion comme emblème en 1902. En 1907, c'est finalement le Springbok qui est choisi : la fédération ainsi imite l'équipe d'Afrique du Sud de rugby à XV qui a arboré cette espèce d'antilope sud-africaine à partir de l'année précédente[9].

À la fin de la période d'isolation internationale du cricket sud-africain, une nouvelle fédération voit le jour : le United Cricket Board (UCB), qui résulte de la fusion de divers composantes. En 1992, une fleur de Protea est désignée comme nouveau symbole de l'équipe[10]. Les « Springboks » deviennent alors les « Proteas ».

Personnalités[modifier | modifier le code]

Équipe actuelle[modifier | modifier le code]

Les joueurs sous contrat avec la fédération sud-africaine, Cricket South Africa (CSA), pour la période mai 2013-avril 2014, sont Graeme Smith, Hashim Amla, Alviro Petersen, A. B. de Villiers, Jean-Paul Duminy, Jacques Kallis, Faf du Plessis, David Miller, Vernon Philander, Morne Morkel, Ryan McLaren, Wayne Parnell, Dale Steyn, Lonwabo Tsotsobe, Robin Peterson, Imran Tahir[11]. Payés par CSA, ils constituent le noyau de l'équipe d'Afrique du Sud, même si d'autres joueurs peuvent être sélectionnés. Ils sont susceptibles de jouer dans leurs clubs respectifs lorsque la fédération les y autorise.

Capitaines de l'équipe en Test cricket[modifier | modifier le code]

Joueur Période[12]
1 Owen Dunell 1889
2 William Milton 1889-1892
3 Ernest Halliwell 1892-1902
4 Alf Richards 1896
5 Murray Bisset 1899
6 Henry Taberer 1902
7 Biddy Anderson 1902
8 Percy Sherwell 1906-1911
9 Tip Snooke 1910
10 Frank Mitchell 1912
11 Louis Tancred 1912
12 Herbie Taylor 1913-1924
13 Mummy Deane 1927-1931
14 Buster Nupen 1930
15 Jock Cameron 1931-1932
16 Herby Wade 1935-1936
17 Alan Melville 1938-1947
Joueur Période[12]
18 Dudley Nourse 1948-1951
19 Jack Cheetham 1952-1955
20 Jackie McGlew 1955-1962
21 Clive van Ryneveld 1956-1958
22 Trevor Goddard 1963-1965
23 Peter van der Merwe 1965-1967
24 Ali Bacher 1970
25 Kepler Wessels 1992-1994
26 Hansie Cronje 1994-2000
27 Gary Kirsten 1998
28 Shaun Pollock 2000-2003
29 Mark Boucher 2002
30 Graeme Smith 2003-
31 Jacques Kallis 2006-2009
32 Ashwell Prince 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le fait que Charlie Llewellyn soit Métis a été contesté par sa fille. D'après elle, les deux parents de Charlie Llwellyn sont Blancs et nés au Royaume-Uni. Sa mère semble pourtant avoir été Noire et née à Sainte-Hélène.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Murray et Merrett 2004, p. 4
  2. (en) Murray et Merrett 2004, p. 5
  3. (en) Murray et Merrett 2004, p. 10
  4. (en) Martin Williamson, « The ignorant internationals », Cricinfo,‎ 2009 (consulté le 22 janvier 2010)
  5. (en) Murray et Merrett 2004, p. 6-7
  6. (en) Murray et Merrett 2004, p. 16
  7. (en) Murray et Merrett 2004, p. 18-19
  8. (en) Patrick Allen, « Charles Llewellyn - An early D'Oliveira », The Cricketer,‎ 1976 (lire en ligne)
  9. (en) Murray et Merrett 2004, p. 7
  10. (en) Murray et Merrett 2004, p. 208
  11. (en) « Lonwabo Tsotsobe handed central contract », Cricinfo,‎ 2013 (consulté le 25 juin 2013)
  12. a et b (en) « Records/South Africa/Test matches/List of captains », Cricinfo (consulté le 1er février 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bruce Murray et Christopher Merrett, Caught Behind: Race and Politics in Springbok Cricket, University of KwaZulu-Natal Press,‎ 2004 (ISBN 1869140591)

Liens externes[modifier | modifier le code]