Équipe d'Écosse de rugby à XIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ÉcosseEmpty.pngÉcosse

alt=Description de l'image ScotlandRLlogo.jpg.
Surnom Bravehearts
maillot maillot maillot
short
Kit socks.svg
Sélectionneur Steve McCormack
Capitaine Danny Brough
Record de sélections Darren Shaw : 12
Record de points Matt Crowther : 52
Record d’essais Danny Arnold : 8
Premier match officiel Four Provinces Flag.svg Irlande 26 - 22 Écosse Drapeau : Écosse
13 août 1995
Plus large victoire Flag of France.svg France 20 - 42 Écosse Drapeau : Écosse
4 juillet 2001
Plus large défaite Drapeau : Nouvelle-Zélande Nlle-Zélande 44 - 4 Écosse Drapeau : Écosse
15 novembre 2013
Coupe du monde Phases finales : 3/14
· meilleur résultat Quart de finale (2013)

L'équipe d'Écosse de rugby à XIII, surnommée les « Bravehearts », est l'équipe qui représente l'Écosse dans les principales compétitions internationales de rugby à XIII sous l'égide de la Scotland Rugby League. Elle fait partie des meilleures sélections au monde comme le prouve son onzième rang au classement des équipes nationales de rugby à XIII en janvier 2007.

Créée en 1995 seulement après la décision du Royaume-Uni de permettre aux équipes du pays de Galles, d'Angleterre et d'Écosse d'être présentes lors des compétitions internationales à la place d'une unique équipe de Grande-Bretagne (où évoluaient les meilleurs treizistes écossais), l'Écosse s'est rapidement hissée dans les meilleures nations mondiales de ce sport comme le montrent ses qualifications pour les Coupes du monde de 2000, 2008 et 2013. Elle participe également depuis 2003 à la Coupe d'Europe des nations.

Histoire[modifier | modifier le code]

Coupe du monde 2013[modifier | modifier le code]

Sous la houlette du sélectionneur Steve McCormack en poste depuis 2004, l'Écosse participe pour la troisième fois à une phase finale de Coupe du monde. Qualifiée d'office, la sélection à l'entame de la compétition se situe au onzième rang mondial. Elle dispute un match de préparation le 20 octobre 2013 contre la Papouasie-Nouvelle-Guinée qu'elle perd 38-20[1]. Articulé autour de leur capitaine Danny Brough, demi de mêlée élu meilleur joueur de la Super League en 2013[2], l'Écosse vise les quarts de finale.

Pour y parvenir, elle affronte les Tonga, l'Italie et les États-Unis. Contre les Tonga, la sélection écossaises a dû s'extirper d'un match âprement disputé jusqu'aux derniers instants pour finalement s'imposer 26-24. Au second match, elle ne parvient pas à se départager contre l'Italie 30-30 malgré une tentative de drop de Brough raté. Elle affronte enfin en match décisif les États-Unis, sélection surprise de cette édition ayant déjà acquis sa qualification pour les quarts de finale. L'Écosse est menée 0-8 à la mi-temps, mais change de visage en seconde période pour finalement retourner la situation et s'imposer 20-8.

Qualifiée pour les quarts de finale se voit opposer les champions du monde en titre la Nouvelle-Zélande. Malgré des premières minutes encourageantes, l'Écosse ne parvient pas à contrer son adversaire et se retrouve rapidement menée. Perdant 0-36 à la mi-temps, l'Écosse sauve l'honneur en seconde période en marquant un essai pour un score final de 40-4.

Références[modifier | modifier le code]

  1. scotland 20 - papua-new-guinea 38, sportinglife.com, le 19 octobre 2013.
  2. Danny Brough of Huddersfield Giants crowned Super League Man of Steel, theguardian.com, le 1 octobre 2013.

Lien externe[modifier | modifier le code]