Équilibre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Équilibre dynamique)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

L’équilibre (du latin aequilibrium, de aequus « égal » et libra « balance, poids ») est le concept qui décrit les situations où les « forces » en présence – les parties dans le cas d'une métaphore – sont égales, ou telles qu'aucune ne surpasse les autres. C'est une notion qui est utilisée dans de nombreux domaines.

Un équilibre peut être statique (une roche, sur le sol lunaire par exemple) ou dynamique (le ballon tenu en équilibre sur le museau d'une otarie, l'équilibre écologique).

Un équilibre dynamique caractérise un système plus évolué où des rétroactions de sens contraire peuvent se produire pour maintenir ou tenter de maintenir un certain niveau dit d'équilibre. Cela peut mettre en jeu des complexes boucles de rétroaction, agissant le cas échéant de manière réflexe. Ainsi les organismes vivants font notamment appel aux systèmes musculosquelettiques et au système nerveux pour permettre des mouvements volontaires, s'adapter au contexte de la pesanteur. Chez l’homme, l’oreille interne permet de maintenir une posture en équilibre quelconque (debout, marche, course…). L’étude et la pratique de l'équilibre seulement se nomme l’équilibrisme et plus particulièrement sur un fil le funambulisme.

L'absence d'équilibre caractérise une situation de déséquilibre

En biologie[modifier | modifier le code]

En chimie[modifier | modifier le code]

En écologie[modifier | modifier le code]

  • homéostasie, équilibrage des paramètres vitaux d'une créature ou d'un système vivant (de la cellule à la biosphère, en passant par l'écosystème ;
  • interactions durables, formes d'équilibres dynamiques incluant le rôle des parasites, des maladies, de certaines interactions sociales au sein d'un groupe, ou encore des « relations Prédateurs-proies » comme facteurs d'équilibres naturels ou d'équilibres écologiques ;
  • équilibre génétique, état théorique d'une population qui n'évolue pas ;
  • équilibre ponctué, théorie de la biologie évolutionnaire, selon laquelle l'évolution n'est pas graduelle mais passe par de longues périodes d'équilibre génétique, séparées par de brutales (à l'échelle des temps géologique) phases d'évolution.
  • La notion d'équilibre écologique est reprise par la La loi constitutionnelle sur la charte de l'environnement, qui rappelle [1] que « les ressources et les équilibres naturels ont conditionné l’émergence de l’humanité ; (...) l’avenir et l’existence même de l’humanité sont indissociables de son milieu naturel » (28 février 2005).

En économie[modifier | modifier le code]

En géopolitique[modifier | modifier le code]

En gymnastique[modifier | modifier le code]

En littérature[modifier | modifier le code]

En philosophie[modifier | modifier le code]

En physique[modifier | modifier le code]

En théorie des jeux[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charte de l'environnement, annexée à la Constitution (voir considérants 1 et 2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]