Équatoria-Central

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Équatoria-Central
Localisation de l'État dans le Soudan
Localisation de l'État dans le Soudan
Administration
Pays Drapeau du Soudan du Sud Soudan du Sud
Type État
Capitale Djouba
Gouverneur Clement Wani Konga
Démographie
Population 1 103 592 hab. (2008)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Superficie 22 956 km2

L'Équatoria-Central (en anglais: Central Equatoria) est un des 10 États du Soudan du Sud. Avec une superficie 22 956 km², il est le plus petit État du pays.

La capitale de l'État, comme celle du pays, est Djouba.

Les autres villes importantes sont : Kajokeji, Liria, Mangalla, Rokon, Tali, Terakeka et Yei.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire fut pour partie administré par l'État indépendant du Congo fin du XIXe siècle, car faisant partie de l'Enclave de Lado.

Il était autrefois nommé Rivière des Montagnes (en arabe: بحر الجبل, Bahr al Jabal) en raison de la présence d'un affluent du Nil Blanc. Lors de la première assemblée législative intérimaire se déroulant le 1er avril 2005, il est renommée de son actuel par le Gouvernement du Sud-Soudan.

Le , l'état fait sécession du Soudan lors de la création du Soudan du Sud.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

L'Équatoria-Central, comme tous les autres États du Soudan du Sud, est divisé en comtés. Ces derniers sont ensuite séparés en Payams, puis en Bomas. Chaque comté est dirigé par un commissaire, nommé par le président.

Les 6 comtés sont:

Démographie[modifier | modifier le code]

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]