Équatoria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cartes des 10 États du Soudan du Sud et des trois provinces historiques : L'Équatoria est en bleu.

Équatoria est le nom d'une région historique de l'actuel Soudan du Sud, localisée au sud du pays et qui incluait aussi une partie de l'Ouganda comprenant le Lado et le lac Albert. La province fut divisée en 1976 en deux États fédérés :

...auxquels vient s'ajouter en 2005 celui de l'Équatoria-Central.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province a été créée par Samuel White Baker en 1870, avant d'être successivement gouvernée par Charles Gordon en 1874, puis par Emin Pacha en 1878. Officiellement, c'était une province de l'Empire ottoman, la plus méridionale d'entre elles, mais en fait elle dépendait très lointainement de l'Égypte, elle-même plus britannique que turque, et sur place, celui qui gouvernait l'Équatoria n'avait guère de comptes à rendre à qui que ce soit. La révolte mahdiste mit fin à la tutelle égyptienne en 1889, et l'expédition de secours à Emin Pacha ne contribue qu'à remettre l'Équatoria dans le giron anglais (et de Léopold II de Belgique pour l'enclave de Lado). En 1948, les anglais séparent l'état de Bahr el-Ghazal de l'Équatoria.

À l'indépendance du Soudan en 1956, l'Équatoria devient une partie de ce nouvel état. Mais l'instauration de la charia dans cette région animiste et chrétienne provoque des révoltes et suscite des affrontements armés durant la première et la seconde Guerre civile soudanaises. En outre la région devient un enjeu pétrolier et sert de base arrière à des mouvements insurgés ougandais, tel que l'Armée de résistance du Seigneur. À partir de 2011 l'Équatoria fait partie d'un nouvel état : le Soudan du Sud.

Références[modifier | modifier le code]

  • (fr) Gaetano Casati (trad. Louis de Hessem), Dix années en Equatoria : le retour d'Emin Pacha et l'expédition Stanley, Paris, Firmin-Didot,‎ 1892, 516 p. (notice BnF no FRBNF37533997)
    Titre original en italien : Dieci anni in Equatoria e ritorno con Emin Pacha.
  • (en) Charles George Gordon, Equatoria under Egyptian rule, the unpublished correspondence of C. G. Gordon with Ismaîl, Khedive of Egypt and the Sudan, during the years 1874-1876, Le Caire, Cairo University Press,‎ 1953, 497 p. (notice BnF no FRBNF32181489)
    Précédé d'une introduction de Muhammad Fuad Shukry et accompagné de notes du même.
  • (en) Richard Gray, A History of the Southern Sudan, 1839-1889, Londres, Oxford University Press,‎ 1961, 232 p. (notice BnF no FRBNF37469244)
  • (en) Iain R. Smith, The Emin Pasha Relief Expedition 1886-1890, Londres,‎ 1972

Voir aussi[modifier | modifier le code]