Époque préhispanique du Mexique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'époque préhispanique du Mexique est la période historique, concernant l'actuel territoire du Mexique, antérieure à la conquête de l'Empire aztèque et la colonisation espagnole des Amériques.

Depuis les travaux de Paul Kirchhoff, on subdivise traditionnellement ces territoires en trois super-aires culturelles : la Mésoamérique au sud (qui correspond aux territoires les plus civilisés, les mieux documentés et les plus étudiés), l'Oasisamérique et l'Aridoamérique au nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

On subdivise traditionnellement l'histoire de ces territoires selon la périodisation communément utilisée pour l'histoire de la Mésoamérique :

  • époque archaïque ;
  • époque préclassique ;
  • époque classique ;
  • époque postclassique.

Époque archaïque[modifier | modifier le code]

Le territoire aurait été découvert et peuplé par des groupes de chasseur-cueilleurs il y a environ trente mille ans. L’agriculture se serait développée au Mexique vers 9000 av. J.-C., même si la culture la plus importante de l’agriculture mésoaméricaine, le maïs, n’a été domestiquée qu’aux alentours de 5000 av. J.-C. Des preuves archéologiques montrent que les premières poteries ont été produites vers 2500 av. J.-C., ce qui marque le début de la civilisation mésoaméricaine car c’est par définition ce qui caractérise les sociétés sédentaires.

Avant le développement de l’agriculture intensive (entre 1800 et 1500 av. J.-C.), les sociétés mésoaméricaines étaient égalitaires, c’est-à-dire qu’il s’agissait de groupes humains avec une différenciation sociale naissante, fondée sur des différences de genre, d’âge, et de groupes de parenté.

Époque préclassique[modifier | modifier le code]

Étant donné que la construction des systèmes d’irrigation requiert une main d’œuvre importante, nous pouvons considérer que le développement de sociétés stratifiés en Mésoamérique eut lieu au même moment, même si celles-ci se sont consolidées pendant l’époque préclassique tardive et l’époque classique précoce. Vers 100 ap. J.-C., la ville de Teotihuacan évolue vers le premier État complexe de la région.

Pendant plus de trois mille ans, le Mexique a été le berceau de civilisations avancées telles que les Olmèques, les Tarasques, les Mexicas, et les Mayas. En outre il fut le théâtre de plusieurs États, comme Tlaxcala, Colima et Tenochtitlan, qui se sont établis et développés dans le centre et le sud du territoire actuel du pays entre 100 ap. J.-C. et peu après l’arrivée des Espagnols en Amérique.

Les antiques habitants du territoire mexicain atteignirent un niveau très avancé pour l’époque en mathématiques, en astronomie, en architecture, en botanique et ainsi que dans d’autres champs de la connaissance. Quand bien même ils appartenaient à des cultures différentes et leur développement se trouvaient à diverses étapes, les Amérindiens qui habitaient ce territoire partageaient une cosmogonie similaire.

Les cultures olmèque, teotihuacaine, toltèque, maya et mexica étendirent leur influence à d’autres régions, consolidèrent leur pouvoir et influencèrent l’art, le commerce, la politique, la technologie et la théologie. Les Mexicas furent les premiers au monde à pratiquer l’éducation obligatoire pour tous, sans distinction de genre ou de classe. Il y avait deux types d’écoles: le telpochcalli, pour les études pratiques et militaire, et le calmecac, pour apprendre l’écriture, l’astronomie, l’art de gouverner, la théologie et d’autres savoirs.