L'Épopée slave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Épopée des Slaves)
Aller à : navigation, rechercher
Mucha dans son atelier, 1920

L'Épopée slave est un ensemble de 20 tableaux (dont un triptyque), peints par Alfons Mucha, un des artistes phares de l'Art nouveau. D'inspiration nationaliste et symboliste, les toiles racontent l'histoire des slaves chronologiquement du IIIe au XXe siècle, à travers dix événements représentatifs. Cette œuvre a été présentée à Prague le 28 octobre 1928, à l'occasion du dixième anniversaire de la Tchécoslovaquie. Elle a été exposée au château de Moravsky Krumlov, dans la région de Brno en Moravie du sud pendant de longues années jusqu'à son transfert à Prague le 10 mai 2012. Elle est depuis, exposée dans le hall de l'ancien Palais des foires de Prague (Veletrzni palac) transformé en galerie d'art.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été peinte de 1910 à 1928 lors de son retour des États-Unis. Le projet avait été financé par le millionnaire américain Charles Crane qui s'intéressait au nationalisme slave et souhaitait exercer une influence politique dans cette région d'Europe[1]. Crane avait fondé une chaire d'études slaves à l'université de Chicago, chaire occupée par Tomáš Masaryk, le futur président de Tchécoslovaquie. Le fils de Masaryk, Jan, était marié à la fille de Charles Crane, Frances Crane Leatherbee. Lors d'un banquet panslave à New-York, Crane avait fait la connaissance de Mucha qui avait trouvé en lui un mécène généreux[1]. Mucha mit dix-huit ans à la terminer[1] et avait même conçu les plans d'un pavillon destiné à exposer l'œuvre, pavillon qui ne fut jamais construit[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les tableaux représentent l'histoire des Slaves, des origines jusqu'au XIXe siècle[2].

Description des tableaux[3]
no  Nom Date Dimensions Période représentée Commentaire
1 Les Slaves dans leur site préhistorique
“ Entre le knout touranien et le glaive des Goths ”
1912 810 × 610 IIIe siècle
2 Introduction de la liturgie slave
“ Rendez louange à Dieu dans votre langue maternelle ”
1912 810 × 610 IXe siècle
3 "Introduction de la Liturgie dans le royaume de la grande Moravie"
4 Siméon, tsar des Bulgares Xe siècle
5 Le Roi Premysl Otakar II de Bohême XIIIe siècle
6 Couronnement du tsar serbe Stefan Dušan comme empereur de la Rome orientale
“ Le code de la loi slave ”
1926 480 × 405 XIVe siècle
7
8 La Bataille de Grunwald
XVe siècle
9 Prédication de Maître Jan Hus dans la chapelle de Bethléem
“ La vérité triomphe ”
1916 810 × 610 XVe siècle Partie central du triptyque « hussite »
10 Entretien à Křížky
“ Communion utraquiste”
1916 405 × 620 XVe siècle Partie droite du triptyque « hussite »
11 Après la bataille de la colline de Vitkov
XVe siècle
12 Petr Chelcicky à Vodnany
XVe siècle
13 Le Roi hussite Jiří z Poděbrad
“Pacta sunt servanda − Les pactes doivent être respectés”
480 405 XVe siècle
14 La Défense de Szeged
XVIe siècle
15
16 Le Dernier Jour de Jan Amos Komenský
“ Faible lueur d’espoir ”
1918 620 × 405 XVIIe siècle
18 Le Serment d'Omladina
XIXe siècle
17
19 L’affranchissement des paysans russes
“ Le travail libre − base des États ”
1914 810 × 610 1861 Représente une foule de paysans, rassemblée sur la Place Rouge à Moscou, vient d'entendre la lecture de l’ukase d’Alexandre II de Russie qui lui rend sa liberté.
20 L'Apothéose des Slaves
1926-1928 XXe siècle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Time, lundi 26 novembre 1928, "Slav Epic", Archives du Time
  2. L’Épopée des Slaves sur le site de la fondation Mucha
  3. Alphonse Mucha, 2000, ISBN 0-9536322-4-5 ; L’Épopée slave par le Dr Anna Dvořák, musée d’Art de Caroline du Nord, États-Unis, p. 146 à 153.

http://actu.orange.fr/culture/la-gigantesque-epopee-slave-d-alfons-mucha-exposee-a-prague-apres-84-ans-afp_597226.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :