Épipactis violacé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Epipactis purpurata

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue d'ensemble (Bade-Wurtemberg, 2006)

Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Liliidae
Ordre Orchidales
Famille Orchidaceae
Genre Epipactis

Nom binominal

Epipactis purpurata
Sm. 1828

Synonymes

Epipactis viridiflora (Hoffm.) Krock. 1814
Epipactis violacea (Dur.-Duq.) Boreau 1857

Description de l'image  Image:Epipactis purpurata 300707.jpg .

Détail (Bade-Wurtemberg, 2007)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

L’épipactis violacé, (Epipactis purpurata), ou épipactis pourpre est une orchidée terrestre européenne, appartenant au genre Epipactis Zinn 1757 et au groupe Epipactis purpurata.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du latin purpuratus (vêtu de pourpre), se référant à la teinte générale de la plante.

Description[modifier | modifier le code]

Forme sans chlorophylle
(Jura souabe, 2005)
Forme sans chlorophylle, détail (Jura souabe, 2005)

Plante : haute (30-70 cm) et raide, généralement de teinte gris-violacé, souvent en touffes, à inflorescence allongée et dense.

Feuilles : souvent assez nombreuses, gris-violacé, ovales à lancéolées, réparties sous l'inflorescence.

Fleurs : assez grandes, vert-blanchâtre-rosâtre, à périanthe ouvert, au labelle blanc-rosâtre (hypochile et épichile).

Bractées : dépassant largement les fleurs vers la base de l'inflorescence.

Formes particulières :

  • Forme sans chlorophylle, rare : Epipactis purpurata lusus rosea (Erdner) Soó (synonyme : var. erdneri). Plante entièrement rosâtre, parfois teintée de vert à violacé. Pieds isolés ou en touffes.
  • Forme de pleine lumière, rare : plante entièrement verdâtre. Pieds isolés, rarement en touffes.

Floraison[modifier | modifier le code]

De mi-juillet à août (parfois début septembre).

Habitat[modifier | modifier le code]

0-1200 m. Chênaies-hêtraies assez sombres et fraîches, sur sols argileux à marneux.

Répartition[modifier | modifier le code]

Centre-Ouest Europe; France : large moitié nord-est, assez rare à très rare (parfois localement abondante).

Protection[modifier | modifier le code]

En France, plante protégée régionalement : Région Centre, Champagne-Ardenne (uniquement Ardennes et Marne), Île-de-France, Nord-Pas-de-Calais.

Statut de conservation UICN : Préoccupation mineure (LC).

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Pierre Delforge, Guide des orchidées d'Europe, d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, 3e édition 2005, Delachaux et Niestlé, Paris, 640 p.
  • Marcel Bournérias, Daniel Prat & al. (collectif de la Société Française d'Orchidophilie), Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg, 2e édition 2005, Biotope (collection Parthénope), Mèze, 504 p.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :