Épinay-sur-Odon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épinay (homonymie).
Épinay-sur-Odon
Vue générale du village
Vue générale du village
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Aunay-sur-Odon
Intercommunalité Communauté de communes Villers-Bocage Intercom
Maire
Mandat
Jacques Lenault
2014-2020
Code postal 14310
Code commune 14241
Démographie
Gentilé Épinois
Population
municipale
673 hab. (2012)
Densité 58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 35″ N 0° 37′ 16″ O / 49.076389, -0.62111149° 04′ 35″ Nord 0° 37′ 16″ Ouest / 49.076389, -0.621111  
Altitude Min. 76 m – Max. 209 m
Superficie 11,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Épinay-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Épinay-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Épinay-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Épinay-sur-Odon

Épinay-sur-Odon est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 673 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins de la plaine de Caen et du Pré-Bocage, désignation récente, sorte de seuil du Massif armoricain. Son bourg est à 3 km à l'est de Villers-Bocage, à 7 km au nord d'Aunay-sur-Odon et à 11 km à l'ouest d'Évrecy[3].

Couvrant 1 158 hectares, le territoire d'Épinay-sur-Odon était le plus étendu du canton de Villers-Bocage.

Épinay-sur-Odon est dans le bassin de l'Orne, par son affluent l'Odon qui entre sur le territoire par le sud et en ressort par le nord. Cinq courts affluents parcourent le territoire communal dont le ruisseau du Ruaudet au nord et le ruisseau de Claire Fontaine au sud.

Le point culminant (209 m) se situe en limite nord, près du lieu-dit Montbrocq. Le point le plus bas (76 m) correspond à la sortie de l'Odon du territoire, au nord-ouest. La commune est bocagère.

Communes limitrophes d’Épinay-sur-Odon[4]
Villers-Bocage Parfouru-sur-Odon Parfouru-sur-Odon,
Tournay-sur-Odon
Villers-Bocage Épinay-sur-Odon[1] Landes-sur-Ajon
Maisoncelles-Pelvey,
Longvillers
Longvillers, Le Mesnil-au-Grain Landes-sur-Ajon,
Le Mesnil-au-Grain

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous la forme Spinetum en 1032[5]. Il est issu du latin spīna, « épine », « arbrisseau épineux ». Cette origine peut être due à la présence d'aubépine ou de prunellier[6]. L'Odon traverse le territoire du sud au nord en passant à l'est du bourg.

Le gentilé est Épinois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983[7] en cours Jacques Lénault[8] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 673 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Épinay-sur-Odon[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Épinay-sur-Odon a compté jusqu'à 982 habitants en 1800.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
845 982 948 919 972 920 871 813 797
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
792 776 722 734 656 612 631 622 580
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
518 520 522 464 470 465 446 494 427
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
443 347 368 442 549 536 556 571 642
2012 - - - - - - - -
673 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2004[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Les seuls commerces d'Épinay-sur-Odon sont un bar et une épicerie.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • François Richard-Lenoir, dit Richard-Lenoir, né à Épinay-sur-Odon en 1765, développa l'industrie du coton en France. Mort (ruiné) en 1839. Plusieurs voies urbaines portent son nom en France, le plus connu étant un boulevard parisien.
  • Régis Bodrug, artiste-peintre normand résidant à Épinay-sur-Odon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  4. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  5. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎
  6. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton,‎ (ISBN 2-86253247-9), p. 106
  7. « Municipales : Jacques Lénault, maire, repart pour un 6e mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 mai 2015)
  8. a et b Réélection 2014 : « Epinay-sur-Odon (14310) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Épinay-sur-Odon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2012.
  12. Le patrimoine des communes du Calvados, vol. 2, Paris, Flohic Éditions,‎ (ISBN 2-84234-111-2), p. 1659

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]