Épidémie de méningite en Afrique de l'Ouest de 2009-2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des principaux pays touchés par l'épidémie.

L'épidémie de méningite en Afrique de l'Ouest de 2009-2010 est une épidémie de méningite bactérienne apparue sur la côte ouest de l'Afrique en janvier 2009[1].

Un total de 14 pays ont été touchés par cette épidémie dont le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Nigeria. Un total global en février 2010 fait état de 78 416 cas suspects dont 4 053 mortels[2].

Évolution de l'épidémie[modifier | modifier le code]

Zones habituellement touchées par les épidémies de méningite.

Le taux de mortalité de cette épidémie approche les 10 %, le décès intervenant généralement dans les 48 heures qui suivent les premiers symptômes.

Un total de 13 516 personnes ont été infectées et 931 en sont mortes au 11 mars 2009[3]. Le Nigeria a été le pays le plus durement touché, avec plus de la moitié des cas et des décès.

L'OMS a signalé le 27 mars 2009 qu'il y a 1 100 morts et qu'il y a également 25 000 cas suspects[4].

Il s'agit de la pire épidémie dans la région depuis 1996. Plus d'un tiers des vaccins d'urgence au monde ont été utilisés soit 2 millions de doses début mars 2006[5]. La GAVI Alliance a par ailleurs essayé d'obtenir plus de vaccins[4].

Infections et morts par pays au 12 mars 2009[6]
Pays Infections Morts
Nigeria 9 086 562
Niger 2 620 113
Burkina Faso 1 756 250
Mali 54 6
Total 13 516 931

Au 4 avril 2009, on signale 32 000 cas de méningite, dont plus de 1 800 décès[7].

Contexte[modifier | modifier le code]

L'Afrique de l'Ouest est frappée par des épidémies de méningites annuelles, touchant généralement entre 25 000 et 200 000 habitants[8]. Toutefois, l'épidémie de 2009 est la plus meurtrière depuis 1996[9].

Chaque jour, des milliers d'habitants sont vaccinés contre cette épidémie. Au total, c'est 7,3 millions de personnes qui ont été vaccinées. Des campagnes de vaccination continuent dans certains sites au Nigeria[10].

Pays touchés[modifier | modifier le code]

Burkina Faso[modifier | modifier le code]

4 départements du Burkina Faso ont été touchés par l'épidémie[11] :

Environ 15 % des personnes infectées sont mortes de la méningite au Burkina Faso.

Mali[modifier | modifier le code]

Au Mali, 54 personnes ont été atteintes par la méningite dont six sont mortes[3].

Au moment de l'épidémie, plusieurs organisations ont mené des essais cliniques de vaccin contre la méningite[12].

Niger[modifier | modifier le code]

Au Niger, l'épidémie a commencé fin janvier 2009. Plusieurs cas ont été rapportés dans la région de Zinder, dans le sud du Niger[13].

5 districts au Niger ont été gravement touchés par l'épidémie et 8 autres sont en état d'alerte selon l'OMS[14].

Nigeria[modifier | modifier le code]

Le Nigeria a été le plus durement touché par l'épidémie. Sur 9 082 cas, il y a eu 562 décès[6]. 333 décès sont survenus dans le pays sur une période de trois mois.

Des campagnes de vaccination ont été lancées dans certains sites du Nigeria[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) West African meningitis outbreak kills 931: UNICEF
  2. (fr) AFRIQUE DE L'OUEST: Une arrivée précoce et « alarmante » de la méningite, 22 février 2010, IRIN, Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies
  3. a et b http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jnqZygqNJdnANb_ojvfZI38jb5vg
  4. a et b http://www.reuters.com/article/rbssHealthcareNews/idUSLR95915420090327
  5. (fr) AFRIQUE DE L'OUEST: Le stock d’urgence de vaccins contre la méningite déjà entamé, 6 mars 2009, IRIN, Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies
  6. a et b http://www.rttnews.com/Content/GeneralNews.aspx?Node=B1&Id=881558
  7. (fr) NIGER-NIGERIA: Les bailleurs interviennent d’urgence pour contrer la méningite, 7 avril 2009, IRIN, Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies
  8. http://www.medicalnewstoday.com/articles/22350.php
  9. http://www.voanews.com/english/2009-03-04-voa28.cfm
  10. a et b http://allafrica.com/stories/200903091133.html
  11. http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/db900SID/LSGZ-7PLJ9P?OpenDocument
  12. http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2008/pr31/en/index.html
  13. http://allafrica.com/stories/200903120120.html
  14. http://allafrica.com/stories/200903050913.html

Liens externes[modifier | modifier le code]