Épiblaste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'épiblaste est le revêtement de l’embryon composé d’une couche unique de cellules polyédriques.

Il se forme lors de la scission de l'embryoblaste (l'autre partie forme l'endoblaste ou hypoblaste).

Avec l'endoblaste, il forme le disque embryonnaire. L'épiblaste forme le feuillet cellulaire externe de l'embryon, à partir duquel se constituent la peau, le système nerveux et les organes sensoriels.

Des cellules de l'épiblaste se différencient en amnioblastes et recouvrent la paroi intérieure de la cavité amniotique.

Des cellules de l'épiblaste convergent vers l'axe longitudinal dorsal du disque embryonnaire et y forment un bourrelet appelé « ligne primitive ». À partir de celle-ci, les cellules épiblastiques s'enfoncent et se dispersent dans le disque, transformant le bourrelet en sillon. Les cellules épiblastiques connaissent un triple destin :

  • Certaines vont s'insérer entre les cellules de l'hypoblaste en formant l'endoderme embryonnaire définitif.
  • D'autres s'arrêtent entre l'épiblaste et l'hypoblaste et se différencient en mésoderme embryonnaire définitif.
  • Celles qui sont restées dans l'épiblaste deviennent l'ectoderme embryonnaire définitif.