Épître aux Laodicéens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Épître aux Laodicéens n'est mentionnée qu'au IVe siècle par Théodore de Mopsueste, en grec puis traduite en latin. Elle se trouve dans la Vulgate[1], depuis 541 ap. J.-C. et semble-t-il dans de nombreuses bibles médiévales. Cette lettre de Paul aurait été rédigée pendant sa captivité à Césarée ou à Rome.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'Épître aux Colossiens, mentionne une lettre que Paul de Tarse a écrite aux chrétiens de Laodicée[2].

« Lorsque cette lettre aura été lue chez vous, faites en sorte qu’elle soit aussi lue dans l’Église des Laodicéens, et que vous lisiez à votre tour celle qui vous arrivera de Laodicée[3]. »

Mais cette lettre ne figure pas dans le canon biblique ; soit elle a été perdue, soit elle n'a pas été retenue par les premiers chrétiens comme étant inspirée. Ceux qui en parlent affirment qu’elle a été écrite par un hérétique de la secte de Marcion († 161 ap. J.-C.). Marcion croyait que devait figurer dans le canon biblique, uniquement dix lettres de Paul[4] et l’évangile de Luc[5]. Tertullien vers 155 ap. J.-C. disait que cette lettre de Laodicée était en fait, celle adressée aux Éphésiens et accusait Marcion d’en avoir changé le titre[6].

Au XVIIe siècle dans certains milieux luthériens, on utilisait l’épître aux Laodicéens comme outil pédagogique dans les écoles de théologies[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) « Épître aux Laodicéens. », sur HTML Bible
  2. Cette interprétation du texte est contestée, il ne mentionnerait pas une lettre de Paul aux Laodicéens mais une lettre écrite par les Laodicéens (c.f. Richard Simon (oratorien), Histoire critique du texte du Nouveau Testament: où l'on établit la vérité des actes sur lesquels la religion chrétienne est fondée, R. Leers,‎ 1689, 430 p. (lire en ligne), p. 166-167)
  3. Colossiens 4,16
  4. Par rapport aux quatorze du corpus paulinien dans le canon biblique actuel.
  5. Par rapport aux quatre évangiles dans le canon chrétien.
  6. Tertullien, « Contre Marcion » (V, 17) :

    « La constante tradition de l'Église nous atteste que cette épître est adressée aux habitants d'Éphèse, et non à ceux de Laodicée. Marcion néanmoins a essayé d'en changer l'inscription primitive, habile investigateur dans ce genre. Mais qu'importent les titres ? »

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]