Épître à Diognète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Épître à Diognète est une lettre d’un auteur chrétien anonyme qui date de la fin du IIe siècle. Il s’agit d’un écrit apologétique adressé à Diognète pour démontrer la nouveauté radicale du christianisme sur la paganisme et le judaïsme.

Le seul manuscrit connu a été découvert dans une poissonnerie de Constantinople au XVe siècle, puis après de nombreuses péripéties, a brûlé lors de l'incendie de la bibliothèque de Strasbourg en 1870. C’est Henri-Irénée Marrou qui l'a édité et a retracé l’histoire du manuscrit en 1951.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • le site JésusMarie en propose une traduction française.
  • dans la collection sources chrétiennes, l'épître à Diognète, édité à deux reprises, porte le numéro 33 bis