Émile Pessard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Émile Pessard

Description de cette image, également commentée ci-après

Émile Pessard, photographié par Charles Reutlinger vers 1880.

Nom de naissance Émile Louis Fortuné Pessard
Naissance
Paris, Drapeau français Royaume de France
Décès (à 73 ans)
Paris, Drapeau français France
Activité principale Compositeur, professeur au Conservatoire de Paris
Style Musique classique
Lyrique, musique sacrée
Activités annexes critique musical
Lieux d'activité Paris
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres François Bazin, François Benoist, Michele Enrico Carafa
Élèves Maurice Ravel
Récompenses Grand prix de Rome en 1867

Émile Louis Fortuné Pessard ( Paris - Paris[1]) est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au Conservatoire de Paris où il est l'élève de François Bazin pour l'harmonie, de Laurent pour le piano, de François Benoist pour l'orgue et de Michele Enrico Carafa pour la composition. Il obtient en 1862 un premier prix d'Harmonie. En 1866, il reçoit le Grand prix de Rome avec sa cantate Dalila[1] donnée à l'Opéra de Paris le . De 1878 à 1880 il est inspecteur pour la chanson dans les écoles de Paris. En 1881 il est nommé professeur d'Harmonie au Conservatoire de Paris où il a eu comme élève Maurice Ravel[1]. Après 1895, il devient critique musical à la suite de Louis Besson à l'Événement. Il a composé beaucoup d'opéras comiques, opérettes, des messes et aussi des mélodies. Pendant ses études, Debussy avait copié la mélodie Chanson d'un fou et le manuscrit de Debussy a été publié par erreur sous son nom.

Affiche pour l'opéra Tabarin, musique d'Émile Pessard, 1885.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 847
  2. Partition de la Valse burlesque d'Émile Pessard, page 1, et 2, composée et imprimée à compte d'auteur vers 1900. Elle ne figure pas dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale de France.

Sources[modifier | modifier le code]

  • The Biographical Dictionary of Musicians, p. 332, 1940, Blue Ribbon Books, Inc. (Original (c) 1903)
  • Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionnary of Musicians »], t. 3, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1995 (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-07778-4)
  • Joël-Marie Fauquet (direction) (préf. Joël-Marie Fauquet), Dictionnaire de la Musique en France au XIXe siècle, Paris, Fayard,‎ 2003, 1405 p. (ISBN 2-213-59316-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]