Émile Fourcand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Simon Paul Émile Fourcand, né à Bordeaux le 14 novembre 1819 et décédé à Tresses le 2 septembre 1881, a été nommé maire de Bordeaux en août 1870. Émile Fourcand a été élu le 14 décembre 1875 sénateur inamovible, poste qu'il conserva jusqu'à sa mort en 1881[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Antoine Paul Fourcand (Saint-Affrique 1769 - Bordeaux 1855) et de Pauline Monsarrat (1790-1865). La présence des Fourcand à Bordeaux remonte au début du XIXe siècle, quand Paul Fourcand, négociant en vins, venant de Saint-Affrique dans l'Aveyron, s'y installa[2]. Émile Fourcand était un négociant.

Émile Fourcand fût membre de la Franc-maçonnerie bordelaise après avoir été intié en 1842 dans la loge « Les amis réunis » au Grand Orient de france.

Carrière[modifier | modifier le code]

Membre du conseil municipal de Bordeaux depuis 1860, il devint en 1861 juge au tribunal de commerce, instance qu'il présida de 1868 à 1872. Sa nomination en tant que maire de Bordeaux en août 1870 s'effectua quelques jours avant la proclamation de la Troisième République. Il sera conseiller général puis président du Conseil général de la Gironde.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]