Émile Brumpt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émile Brumpt

Alexandre Joseph Émile Brumpt est un parasitologue français, né le 10 mars 1877 à Paris 16e et mort le 7 juillet 1951 à Paris 6e[1].

Aperçu biographique[modifier | modifier le code]

Émile est le fils d'Alexandre Brumpt, Alsacien né à Guebwiller, musicien compositeur, professeur de musique et organiste, et de Clara del Rosario Navarro d'origine espagnole. Il est le père de Lucien Brumpt. Il étudie la zoologie, la géologie et la botanique et obtient sa licence en 1896. En 1901, il obtient un doctorat de sciences sur la reproduction des hirudinées (sangsues), et en 1906, soutient une thèse de doctorat en médecine sur les mycétomes[2]. En 1919, il obtient la chaire de parasitologie de la faculté de médecine de Paris.

Brumpt a écrit un Précis de parasitologie, édité six fois entre 1910 et 1949. Il a aussi écrit de nombreux articles scientifiques.

Un prix international Emile Brumpt, créé en 1948 récompense des travaux de parasitologie.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

  • Reproduction des hirudinées, [Thèse] Le Bigot frères, 1901, 157 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance N° 16/224/1877, avec mention marginale du décès
  2. Notice d'Emile Brumpt, Institut Pasteur (Paris).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Émile Brumpt (1877-1951). Nécrologie », in: Bulletin de la Société de Patholohie Exotique, 1951, T44, Texte intégral.
  • (en) « Émile Brumpt », in: Lancet, 1951 Dec 1;2(6692):1043.
  • (en) L. W. Hackett « Émile Brumpt 1877-1951. In memoriam », in: The Journal of Parasitology, Vol. 38, No. 3 (Jun., 1952), p. 271-273, Texte intégral.
  • (en) Guido Kluxen: « A short History of Onchocerciasis » [Discovery of the microfilariae], Texte intégral en ligne.
  • (en) Opinel A, Gachelin G.: « Emile Brumpt's contribution to the characterization of parasitic diseases in Brazil, 1909-1914. », in: Parassitologia, 2005 Dec;47(3-4):299-307.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]