Émile Bourgeois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourgeois.

Émile Bourgeois est un historien français né le 24 juillet 1857 à Paris et mort le 25 août 1934 à Versailles.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il est nommé en 1895 maître de conférence à l'École normale supérieure mais abandonne ce poste en 1904 pour devenir professeur d’histoire à la Sorbonne, où il demeure jusqu’à la retraite en 1921.

Spécialiste du XVIIe siècle, il travaille notamment sur les relations internationales. Il est également l'éditeur scientifique des mémoires d'Ézéchiel Spanheim et des instructions du roi aux diplomates français envoyés en Hollande, et a mené avec Louis André le recensement de toutes les sources utiles pour écrire l'histoire du XVIIe siècle.

Il s'est également vu confier en 1899 un rapport sur la réforme de l'enseignement secondaire.

Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1920 et meurt en 1934.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le capitulaire de Kiersy-sur-Oise (877) : étude sur l'état et le régime politique de la société carolingienne à la fin du IXe siècle, d'après la législation de Charles le Chauve, Paris : Hachette, 1885
  • Neuchâtel et la politique prussienne en Franche-Comté (1702-1713) d'après des documents inédits des archives de Paris, Berlin et Neuchâtel, Paris : E. Leroux, 1887
  • Manuel historique de politique étrangère, Paris : Belin frères, 1892-1898, 2 vol.
  • Le Grand siècle : Louis XIV, les arts, les idées, Paris : Hachette, 1896
  • Les Réformes de l'enseignement secondaire, note présentée à la Commission de l'enseignement de la Chambre des Députés (8 février 1899), Versailles : impr. de Cerf, (1899)
  • L'Enseignement secondaire selon le vœu de la France, Paris : A. Chevalier-Marescq, 1900
  • Édition d'Ézéchiel Spanheim, Relation de la cour de France en 1690, Paris : A. Picard et fils, 1900
  • Les Archives d'art de la Manufacture de Sèvres, rapport adressé à M. le ministre de l'instruction publique et des beaux-arts et inventaire sommaire, Paris : Cerf, 1905
  • La Diplomatie secrète au XVIIIe siècle, ses débuts, Paris : A. Colin, 1907
  • édition de Recueil des instructions données aux ambassadeurs et ministres de France depuis les traités de Westphalie jusqu'à la Révolution française. XIII, Hollande, Paris : E. de Boccard, 1924.
  • Les sources de l'histoire de France : le XVIIe siècle (1610-1715), Paris : A. Picard et fils, 1913-1935, 8 vol. (avec Louis André)