Émile Argand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argand.

Emile Argand (né le 6 janvier 1879, mort le 14 septembre 1940) est un géologue suisse.

Il proposa notamment dans son ouvrage La tectonique de l'Asie (1924) la théorie, inspirée notamment de la théorie de la dérive des plaques de Wegener, selon laquelle il y aurait des translations de plusieurs centaines de km dans les chaines de montagne de type alpin. Ses coupes et ses modèles sont aujourd'hui encore valables[1].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1913 : Prix Spendiarov[2]
  • 1926 : Prix Marcel Benoist[2]
  • Une région sur la Lune a été nommé Dorsa Argand[2].
  • Une route est nommée "Rue Emile-Argand" à l'Université de Neuchâtel[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. objectif-terre.unil.ch
  2. a, b, c et d (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Emile Argand » (voir la liste des auteurs)

  • Helmut Flügel, « Wegener-Ampfefer-Scwinner », itt. österr. geol. Ges., vol. 73,‎ décembre 1980 (lire en ligne) en Allemand
  • Helmut Flügel, « Wegener-Ampfefer-Scwinner : Ein Beitrag zur Geschichte der Geologie in Österreich », itt. österr. geol. Ges., vol. 73,‎ décembre 1980 (lire en ligne) en Allemand

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]