Émile-Louis Letord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Émile-Louis Letord était un industriel français dont les ateliers étaient établis rue Paira à Meudon.

Après avoir construit en 1910 un biplan de type Maurice Farman, le Letord et Niepce, il réalise pour le Colonel Dorand, directeur de la Section technique de l'aéronautique (STAé) dont le laboratoire de Chalais-Meudon est voisin, différents appareils. Il construit en série les Dorand AR.1 et AR.2, le triplace de reconnaissance armée Letord 1, mais travaille aussi comme sous-traitant pour les grands avionneurs, comme Nieuport.

Dans la soirée du 17 février 1930 un incendie ravage les ateliers Letord de Meudon où plusieurs avions et un hydroglisseur sont en construction. Parmi les appareils détruits se trouvent deux trimoteurs postaux Couzinet 20 et l'Arc-en-ciel no 2[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : http://aerostories.free.fr/constructeurs/couzinet/