Émeute ethnique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une émeute ethnique (appelée également émeute raciale, traduction littérale de l'anglais race riot) est un conflit qui a comme origine les tensions entre différents groupes ethniques. Cette forme de violence, qui est fréquemment un phénomène urbain, a provoqué de nombreux affrontements, surtout aux États-Unis[réf. nécessaire].

Exemples[modifier | modifier le code]

Manifestants australiens couverts du drapeau national ou d'inscriptions « No Lebs » (« pas de Libanais »)

Émeutes ethniques en Europe[modifier | modifier le code]

En avril 1981 et septembre 1985, Brixton au Royaume-Uni fut la scène de race riots (émeutes selon l'appartenance ethnique) qui firent plusieurs centaines de blessés graves[1].

Australie[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

En juillet 1919, à Chicago, des émeutes éclatent après la noyade d’un jeune noir : elles durent 13 jours, font 38 morts, 537 blessés et des centaines de sans-abri.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Thréard, « Le mal européen des banlieues », Le Figaro, 27 octobre 2006.

Articles connexes[modifier | modifier le code]