Émetteur de Vellerot-lès-Belvoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 21′ 32″ N 6° 36′ 24″ E / 47.35889, 6.60667

Émetteur de Vellerot-lès-Belvoir

L'émetteur du Lomont, appellation usuelle de l'émetteur de Besançon-Lomont ou de Lomont-Belvoir, est un émetteur de radiofréquences appartenant à TDF et situé sur un plissement extérieur du Jura dit de la chaîne du Lomont. Placé stratégiquement à 835 mètres d'altitude, il émet en télévision et en radio sur la Franche-Comté.

Il est situé sur la commune de Vellerot-lès-Belvoir dans le département du Doubs, entre Besançon et Montbéliard. Il a été mis en service en 1963 avec un pylône de 110 m, réhaussé en 1968 pour atteindre 126 m ; il est remplacé en 2004 par un nouveau pylône de 147 m, ce qui en fait la plus haute structure dans le département du Doubs, de plus, ses 13 feux de balisage aérien basse intensité (de couleur rouge) et son feu à éclats au xénon à son extrémité le rend visible sur de très grandes distances la nuit comme de jour.

Il comporte 4 émetteurs de télévision : canaux VHF L3 (en vertical), UHF 41, 44 et 47 et 4 émetteurs de radio FM : France Inter, France Culture, France Musique et France Bleu Besançon. Il est entièrement télécommandé depuis Besançon, sa puissance est d'environ 230 kW[réf. nécessaire] en UHF et sa couverture atteint les 100 km dans la partie nord/nord-est (la moins montagneuse).

L'activation était promise dans un premier temps pour 2007, puis 2008, mais n'entrera en vigueur qu'au premier semestre 2010 (période indicative) d'après le CSA[1].

Le CSA a publié le 20 mars 2009 de nouveaux canaux identifiés et transitoires avant le passage au tout numérique de cet émetteur, canaux transitoires qui ont été émis par TDF et TowerCast du 11 mai 2010 au 15 novembre 2010 en iso-fréquence avec l'émetteur de Besançon-Montfaucon[2] :

  • R1 : 22 (TDF)
  • R4 : 37 (TDF)
  • R2 : 48 (TowerCast)
  • R3 : 54 (TowerCast)
  • R6 : 67 (TowerCast)

Altitude d'émission au-dessus du niveau de la mer : 982 m.

Depuis l'arrêt de l'analogique le 16 novembre 2010 au matin, les canaux sont :

  • TNT-R1 47H (France 2, France3, France 5, France Ô, LCP, chaîne locale) (anciennement TF1 en analogique)
  • TNT-R2 44H (Direct 8, France 4, BFM TV, DirectStar, Gulli, i>TELE) (anciennement FR3 en analogique)
  • TNT-R3 54H (Canal+ HD, Canal+ Cinéma, Canal+ Sport, Planète, TPS Star)
  • TNT-R4 23H (M6, W9, NT1, Paris Première, Arte HD)
  • TNT-HD 29H (TF1 HD, France2 HD, M6HD)
  • TNT-R6 26H (TF1, LCI, Eurosport, TF6, NRJ12, TMC, Arte)

Les canaux 26, 29, 23, 54, 44 sont en iso fréquences avec les émetteurs de Besançon-Montfaucon, Belfort, Montbéliard et Morteau à cette date. L'émetteur VHF L03 a été définitivement arrêté le 16 novembre 2010 (fin de l'analogique en Franche-Comté).

Le pylône constitue pour l'IGN un point géodésique d'ordre 1 dans le système NTF[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. voir la carte du CSA
  2. voir la carte de gabarit de rayonnement
  3. Site no 2559501, point B : Pylone support d'antenne de telecommunications : Antenne : Axe et base, IGN Service Géodésie et Nivellement. Consulté le 24 novembre 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]