Émetteur de Roc'h Trédudon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émetteur de Roc'h Trédudon
La tour haubanée de l'émetteur.
La tour haubanée de l'émetteur.
Présentation
Type émetteur de radiodiffusion
Date de construction 1974
Dimensions 225 m
Destination initiale Radiodiffusion FM et télévision analogique
Propriétaire TDF
Destination actuelle Radiodiffusion FM et télévision numérique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Localité Plounéour-Ménez
Localisation
Coordonnées 48° 24′ 49″ N 3° 53′ 23″ O / 48.4135, -3.8897248° 24′ 49″ Nord 3° 53′ 23″ Ouest / 48.4135, -3.88972  

Géolocalisation sur la carte : Finistère

(Voir situation sur carte : Finistère)
Émetteur de Roc'h Trédudon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Émetteur de Roc'h Trédudon

L'émetteur de Roc'h Trédudon est un pylône de transmission TDF située à Plounéour-Ménez dans la région de Brest, dans le Finistère en Bretagne (Breizh). Il dessert pour l'émission de la télévision hertzienne la majeure partie du Finistère et une partie des Côtes-d'Armor, dans les zones en « co-visibilité ».

Présentation[modifier | modifier le code]

Partie basse du pylône de l'émetteur de Roc'h Trédudon.

On y accole parfois le nom de Brest (Brest-Roch' Trédudon), pourtant située à plus de 40 km, car c'est le siège des émissions locales de France 3 Ouest (décrochage de France 3-Iroise). En raison de son altitude et du fait de l'absence d'obstacle sur la surface de la mer, cet émetteur est aussi reçu dans une partie du Sud-Ouest de l'Angleterre. Le sommet de la tour se trouve à 603 mètres d'altitude. C'est le point le plus élevé de toute la Bretagne.

  • Altitude du site : 360 m
  • Hauteur du pylône : 225 m
  • Types d'émission : FM, Analogique, Numérique

En 1969, deux mâts de télécommunication furent construits.

Attentat de 1974[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Attentat de Roc'h Trédudon.

Le 14 février 1974, un attentat détruisit un des deux mâts privant une partie de l'ouest de la Bretagne de la réception des émissions de télévision et de radio, pendant quelques semaines. Le sous-directeur du centre, Pierre Péron, en fut une victime collatérale, ayant succombé à une crise cardiaque. La construction d’un nouveau pylône prit un an.

Cet attentat, revendiqué par le FLB-ARB fut l’objet de nombreuses polémiques. Une rumeur l'a même attribué à l'armée française qui faisait des manœuvres dans la presqu'île de Crozon. Certaines sources parlent de commandos marines[1]. Des inscriptions « FLB-ARB » et « Evit ar Brezhoneg » (pour la langue bretonne) sont retrouvées sur place et la revendication au nom de l’organisation sera faite par Yann Goulet.

Diffusion FM[modifier | modifier le code]

  • Emetteurs de 170 kW PAR

Diffusion analogique[modifier | modifier le code]

Les émissions analogiques ont pris fin peu après minuit dans la nuit du 7 au 8 juin 2010.

Les émetteurs étaient distribués de la manière suivante:

  • 1 émetteur VHF de 230 kW PAR
  • 2 émetteurs UHF de 100 kW PAR
  • 3 émetteurs UHF de 703 kW PAR
Numéro de chaîne Nom de la chaîne Canal
1 TF1
27
2 France 2
21
3 France 3 Ouest
24
4 Canal+
10
5 France 5 (03h à 19h)
Arte (19h à 03h)
34
6 M6
60

Diffusion TNT[modifier | modifier le code]

  • 1 émetteur UHF de 26 kW PAR
  • 4 émetteurs UHF de 36[2]kW PAR / Polarisation : Horizontale

À la date de l'extinction des émissions TV analogiques sur l'émetteur de Roc'h Trédudon :

Le 8 juin 2010[3], une réorganisation des canaux et des multiplex ainsi qu'une montée en puissance des émetteurs TNT a été effectuée, avec une puissance pouvant aller jusqu'à près de 200 kW au lieu de 36 kW auparavant[4].

  • Multiplex R1 (GR1) | Canal 43 (650 MHz) | PAR : 191,86 kW
  • Multiplex R2 (NTN) | Canal 58 (770 MHz) | PAR : 144,87 kW
  • Multiplex R3 (CNH) | Canal 35 (586 MHz) | PAR : 107,89 kW
  • Multiplex R4 (Multi 4) | Canal 39 (618 MHz) | PAR : 139,95 kW
  • Multiplex R5 (MR5) | Canal 30 (546 MHz) | PAR : 35,97 kW (à partir du 26/03/2013) [5] ⇒ PAR : 191 kW
  • Multiplex R6 (SMR6) | Canal 34 (578 MHz) | PAR : 118,03 kW
  • Multiplex R7 | Canal 46 (674 MHz) | PAR : 100 kW (à partir du 26/03/2013) [6]
  • Multiplex R8 | Canal 37 (602 MHz) | PAR : 100 kW (à partir du 26/03/2013) [6]

La composition des multiplex actuels (jusqu'en 2010)[modifier | modifier le code]

Chaque multiplex contient un maximum de 6 canaux. Certains canaux sont partagés entre plusieurs chaînes locales ou nationales.

Multiplex nationaux[modifier | modifier le code]

La composition des multiplex (R1 à R6) a été remaniée en automne 2005 puis en décembre 2006. Trois opérateurs sont en jeu ; opérateur de contenu (France 2, Canal+), opérateur de multiplex (GR1, NTN, CNH, Multi 4, MR5 et SMR6) et un opérateur de diffusion (TDF, towerCast, ITAS-TIM).

R1 (Société de gestion du réseau 1 (GR1))[modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaîne Nom de la chaîne Format diffusion
43 (650 MHz) 2 France 2 16:9
-- 3 France 3 Ouest 16:9
-- 5 France 5 16:9
-- 13 LCP-Assemblée nationale /
Public Sénat
16:9
-- 19 France Ô 16:9
-- 21[7] Tébéo 16:9
R2 (Nouvelles télévisions numériques (NTN))[modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaîne Nom de la chaîne Format diffusion
58 (770 MHz) 8 Direct 8 16:9
-- 14 France 4 16:9
-- 15 BFM TV 16:9
-- 16 i>TELE 16:9
-- 17 Direct Star depuis le 01/09/2010 16:9
-- 18 Gulli 16:9 (suivant émissions)
R3 (Compagnie du numérique hertzien (CNH))[modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaine Nom de la chaine Format diffusion
35 (586 MHz) 4 Canal+ 16:9
-- 30 TPS Star 16:9
-- 32 Canal+ Sport 16:9
-- 33 Canal+ Cinéma 16:9
-- 35 Planète+ 16:9
R4 (Multi 4)[modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaîne Nom de la chaîne Format diffusion
39 (618 MHz) 6 M6 16:9
-- 7 ARTE HD 16:9, 1920x1080i[8]
débit moyen vidéo : 7,6 Mb/s
-- 9 W9 16:9
-- 11 NT1 16:9
-- 31 Paris Première 16:9
R5 (MR5) (Réservé pour les chaines HD)[modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaîne Nom de la chaîne Format diffusion
30 (546 MHz) 1 TF1 HD 16:9, 1920x1080i[9]
débit moyen vidéo : 8,4 Mb/s
-- 2 France 2 HD 16:9, 1920x1080i[10]
débit vidéo : 8,1 Mb/s
-- 6 M6 HD 16:9, 1920x1080i[11]
débit vidéo : 6 Mb/s
R6 (SMR6)[modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaîne Nom de la chaîne Format diffusion
34 (578 MHz) 1 TF1 16:9
-- 7 ARTE 16:9
-- 10 TMC 16:9
-- 12 NRJ 12 16:9
-- 36 TF6 16:9
-- 38 LCI 16:9
-- 39 Eurosport France 16:9
R7 (MHD 7) (à partir du 26/03/2013) [6] [modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaîne Nom de la chaîne Format diffusion
46 (674 MHz) 20 HD1 16:9
-- 21 L'Equipe HD 16:9
-- 22 6Ter 16:9
R8 (à partir du 26/03/2013) [6] [modifier | modifier le code]
Canal / Fréquence Numéro de chaîne Nom de la chaîne Format diffusion
37 (602 MHz) 23 Numéro 23 16:9
-- 24 RMC Découverte 16:9
-- 25 Chérie HD 16:9

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]