Émaillage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'émaillage est un procédé de fabrication consistant à déposer sur un métal, ou un autre support, une couche vitreuse, transparente ou colorée. La pièce à émailler est d'abord nettoyée, généralement par sablage ou grenaillage, afin de la débarrasser de toutes les bavures qui peuvent subsister suite à l'usinage[1], puis couverte de pigments, en suspension dans une huile volatile, et est ensuite soumise à une température d'environ 800 °C: l'huile s'évapore et les pigments fondus sont liés au support. Les pièces émaillées ont une grande durabilité, une grande résistance aux rayures et aux agents chimiques, et sont faciles à nettoyer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les lignes d'émaillage