Élisabeth de Pologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élisabeth de Pologne avec ses fils

Élisabeth de Pologne (Elżbieta Łokietkówna en polonais, née en 1305 - morte le 29 décembre 1380) est une reine de Hongrie et régente de Pologne.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Élisabeth de Pologne est née au sein de la famille royale des Piast. Elle est la fille de Ladislas Ier de Pologne, prince de Cujavie, et de Edwige de Kalisz et sœur de Casimir III de Pologne et de Kunigunde de Pologne, mariée à Bernard de Świdnica.

Avant que son père ne devienne roi de Pologne, la vie est dangereuse pour la famille Piast. En effet, lors de la mort de Venceslas II de Bohême, le fils de ce dernier, Venceslas III, prend le pouvoir alors que Ladislas est en meilleure position pour réclamer la couronne, étant l'arrière-petit-fils de Casimir II le Juste. Élisabeth vit ainsi cachée avec sa mère et ses frères et sœurs.

Lors de l'assassinat de Venceslas III, Ladislas prend le pouvoir en Pologne alors que la succession en Bohême demeure conflictuelle.

Mariage[modifier | modifier le code]

Mariage d'Élisabeth de Pologne avec Charles Robert de Hongrie.

Le 6 juillet 1320, Élisabeth est mariée à Charles Robert de Hongrie, roi de Hongrie[1]. Elle devient ainsi la troisième femme du roi, scellant du même coup une alliance entre la Pologne et la Hongrie.

Élisabeth de Pologne est reconnue pour avoir introduit le parfum connu à l'époque sous le nom d’Eau de Hongrie en Europe et dans le reste de l'Occident.

Le couple royal a cinq fils et, possiblement, deux filles :

Élisabeth devient veuve lors du décès de Charles Robert le 16 juillet 1342.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]