Élisabeth de Burgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élisabeth de Burgh
Titre 4e comtesse d'Ulster
(1333 – 1363)
Autre titre  
Biographie
Dynastie Famille de Bourg
Naissance 6 juillet 1332
château de Carrickfergus, Belfast
Décès 10 décembre 1363
Dublin, Irlande
Père William Donn de Burgh, 3e comte d'Ulster
Mère Maud de Lancastre
Conjoint Lionel d'Anvers, 1er duc de Clarence
Enfants Philippe

Bason en family de Burgh.svg

Élisabeth de Burgh (née le 6 juillet 1332, morte le 10 décembre 1363), duchesse de Clarence par mariage, 4e comtesse d'Ulster et 5e baronne de Connaught, est une noble normano-irlandaise, qui a épousé Lionel d'Anvers, duc de Clarence.

Famille[modifier | modifier le code]

Elisabeth de Burgh est née dans le château de Carrickfergus à Belfast en Irlande, fille unique de William Donn de Burgh, troisième comte d'Ulster, et de Maud de Lancastre. Elle est la dernière descendante légitime de la branche aînée issue de Guillaume de Burgh (en)[1]. Ses grands-parents paternels étaient John de Burgh et Elisabeth de Clare et ses grands-parents maternels étaient Henry, troisième comte de Lancastre et Maud Chaworth.

Mariage[modifier | modifier le code]

Avec l'assassinat de William, elle devient la seule héritière légitime de toutes les possessions des de Burgh en Irlande (île). En fait, ses proches Edmond de Burgh de Clanwilliam, Edmond Albanach Bourke, Mac William Iochtar, Ulick Burke Mac William Uachtar deviennent de facto chefs de famille et propriétaires des territoires des de Burgh pendant la Guerre Civile de Burgh (en)[1].

En tant que comtesse d'Ulster, elle était élevée en Angleterre et épousa Lionel d'Anvers, duc de Clarence, le 15 août 1352 à la Tour de Londres. Ce dernier était le second fils d'Édouard III, roi d'Angleterre et de Philippa de Hainaut.

Le couple n'a eu qu'un seul enfant, Philippe, née le 16 août 1355, qui lui succéda comme comtesse d'Ulster, et qui épousa Edmond Mortimer, 3e comte de March. Les deux titres sont ensuite passés à Anne Mortimer, qui l'apporta à la maison d'York. C'est sur leur parenté depuis Lionel d'Anvers que les ducs d'York ont fondé leur prétention au trône d'Angleterre, déclenchant la Guerre des Deux-Roses.

Elisabeth est morte à Dublin en 1363 alors que son époux était gouverneur d'Irlande. Elle est enterrée au Prieuré de Clare, dans le Suffolk.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Edmund Curtis, A History of Ireland, New York, Routledge,‎ 1950 (ISBN 0-415-27949-6), p. 91–92

Bibliographie[modifier | modifier le code]