Élisabeth de Bourgogne (1439-1483)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élisabeth de Bourgogne
Jean Ier de Clèves et son épouse Élisabeth de Bourgogne
Jean Ier de Clèves et son épouse Élisabeth de Bourgogne

Titre Duchesse consort de Clèves
(1455 ou 1456 – 5 septembre 1481)
Autre titre Héritière du comté de Nevers (1454-1483)
Prédécesseur Marie de Bourgogne
Successeur Mathilde de Hesse
Biographie
Dynastie Capétiens - Branche de Valois
Naissance 1439
Nevers
Décès 21 juin 1483
Père Jean de Bourgogne
Mère Jacqueline d'Ailly
Conjoint Jean Ier de Clèves.
Enfants Jean II, duc de Clèves
Adolphe
Engelbert, comte de Nevers
Dietrich
Marie
Philippe, évêque de Nevers, Amiens et Autun

Élisabeth de Bourgogne ou Élisabeth de Nevers (1439-21 juin 1483) est une noble française, héritière du duché de Nevers et duchesse de Clèves par son mariage avec le duc Jean Ier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille aînée de Jean de Bourgogne (1419-1491), comte de Nevers et de Rethel, et de sa première épouse Jacqueline d'Ailly (morte en 1470)[1]. Son frère Philippe meurt à l'âge de cinq ans et, son père n'ayant pas d'autre fils, il la désigne comme l'héritière du comté de Nevers.

Le 22 avril 1456[2], elle épouse à Bruges son petit-cousin[3] le duc Jean Ier de Clèves. Après celui de Marie de Bourgogne avec Adolphe Ier de Clèves (père et mère de Jean Ier), c'est le deuxième mariage entre les maisons de Bourgogne et de La Marck. Son mari lui confie le gouvernement du duché de Clèves lorsqu'il se rend à Gueldre pour apporter son soutien à Maximilien de Habsbourg (marié à la duchesse Marie de Bourgogne), qui revendique le duché après la mort sans descendance d'Adolphe d'Egmont.

Elle meurt avant son père, le 21 juin 1483. Sa tombe, où elle repose aux côtés de son mari (mort en 1481), est recouverte de plaques de cuivre gravées et dorées. La plaque supérieure, commandée par Charles d'Egmont, représente les deux défunts. Ses droits sur le comté de Nevers passent à son fils Engelbert, qui fonde la lignée de Clèves-Nevers.

Descendance[modifier | modifier le code]

Élisabeth et son mari Jean Ier de Clèves ont eu six enfants :

Ascendance[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
8. Philippe II de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
4. Philippe de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Marguerite III de Flandre
 
 
 
 
 
 
 
2. Jean de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
10. Philippe d'Artois
 
 
 
 
 
 
 
5. Bonne d'Artois
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Marie de Berry
 
 
 
 
 
 
 
1. Élisabeth de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Baudoin d'Ailly
 
 
 
 
 
 
 
6. Raoul d'Ailly
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Jeanne de Rayneval
 
 
 
 
 
 
 
3. Jacqueline d'Ailly
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Robert de Béthune
 
 
 
 
 
 
 
7. Jacqueline de Béthune
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Isabelle de Ghistelles
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, 1995 (ISBN 2-04-027115-5) Tableau 75 p. 129
  2. ou en 1455 (Louda et MacLagan, p. 129)
  3. leurs grands-pères (le duc Jean de Bourgogne et le comte de Nevers et de Rethel Philippe de Bourgogne) étaient frères, tous deux fils du duc Philippe le Hardi (Louda et MacLagan, p. 129)