Élisabeth Hubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hubert.
Élisabeth Hubert
Fonctions
Ministre de la Santé publique et de l'Assurance maladie
17 mai 19957 novembre 1995
Gouvernement Gouvernement Juppé (1)
Prédécesseur Philippe Douste-Blazy
Successeur Hervé Gaymard
Députée de la 2e circonscription de la Loire-Atlantique
23 juin 198818 juin 1995
Législature VIIIe,IXe et Xe législatures
Prédécesseur Scrutin proportionnel
Successeur Vincent Delaroux
Députée de la Loire-Atlantique
(scrutin proportionnel)
2 avril 198614 mai 1988
Élection 16 mars 1986
Législature VIIIe
Biographie
Date de naissance 26 juin 1956 (58 ans)
Lieu de naissance Le Lude, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique RPR
Profession Médecin

Élisabeth, Michèle, Adélaïde, Marie Hubert est une femme politique française, née le 26 mai 1956 au Lude dans le département de la (Sarthe).

Formation et carrière politique[modifier | modifier le code]

Elle a suivi sa scolarité à l'Institut Saint-Dominique à Saint-Herblain puis a obtenu son Doctorat en Médecine à la Faculté de médecine de Nantes.
Elle s'est investie très tôt dans le syndicalisme médical (membre du comité directeur de l’Union nationale des omnipraticiens français qui est la branche généraliste de la CSMF, Confédération des syndicats médicaux français).
Elle a exercé de 1982 à 1994 avant de se lancer en politique dans les rangs du RPR devenant conseillère municipale de Nantes (1983-2001), Député de la 2e circonscription de la Loire-Atlantique de 1986 à 1995, Déléguée nationale pour les professions libérales et Membre du bureau politique du RPR (1994-1995), Ministre de la Santé publique et de l'Assurance maladie (1995), Chargé de mission auprès du Président de la République Jacques Chirac (1996-1997).

Elle n’occupe que six mois son poste de Ministre puisqu'elle est remerciée avec sept autres femmes ministres, faisant ainsi partie du groupe des « Juppettes ».

Élisabeth Hubert est officier de la Légion d'honneur.

Fonctions post-ministérielles actuelles[modifier | modifier le code]

Elle s'est reconvertie dans l'industrie pharmaceutique où elle a été directeur général des Laboratoires Fournier de 1997 à 2004, gérante d'Alliagis (depuis 2004).

Élisabeth Hubert est Présidente d'HaD France (depuis 2007); Présidente de la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (Fnehad) (depuis 2006), Membre du Haut conseil pour l'avenir de l'Assurance-maladie (depuis 2006), Administrateur du Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies (LFB) (depuis 2006), de TC Land (depuis 2006) et de la Fondation Centaure - Recherche en sciences de la Transplantation - (depuis 2007). Elle est actuellement Présidente de la Fédération Nationale des Établissements d'Hospitalisation à Domicile (FNEHAD).

Depuis janvier 2006, Élisabeth Hubert est membre du Haut comité d'évaluation de la condition militaire ; elle est, à ce titre, ancien auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHDN).

Chargée de l'organisation de la grande concertation sur la médecine de proximité[modifier | modifier le code]

En avril 2010, Nicolas Sarkozy confie à Élisabeth Hubert le pilotage d’une concertation sur la médecine de proximité[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde, 16 avril 2010