Élinvar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’élinvar (élasticité invariable) est un alliage d’acier au nickel (36 % de nickel, 12 % de chrome)[1] découvert par le physicien suisse Charles Édouard Guillaume vers 1920, et caractérisé par une très faible variation de son module de Young avec la température, d’où son utilisation dans la fabrication des ressorts des chronomètres de précision.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Édouard Guillaume, Nobel lectures in Physics, 1901-1921. vol. 1 de Physics 1901-, Stig Lundqvist. World Scientific, 1998. (ISBN 981-02-3401-5). p. 444-. Texte partiellement en ligne : (en) Invar and elinvar

Voir aussi[modifier | modifier le code]