Élie Ducommun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ducommun.

Élie Ducommun

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Élie Ducommun en 1902.

Naissance 19 février 1833
Genève
Décès 7 décembre 1906 (à 73 ans)
Berne
Nationalité Drapeau : Suisse Suisse
Pays de résidence Suisse
Profession
journaliste et homme politique
Activité principale
Franc-maçon et pacifiste
Autres activités
Chancelier d'État du canton de Genève
Distinctions


Élie Ducommun, né le 19 février 1833 à Genève et mort le 7 décembre 1906 à Berne, est un journaliste et un homme politique suisse, franc-maçon et pacifiste, un des fondateurs en 1867 de la Ligue de la paix et de la liberté. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1902 avec Charles-Albert Gobat.

Biographie[modifier | modifier le code]

Initié à Genève dans la loge maçonnique « La Prudence » le 11 avril 1857 à l'âge de 24 ans, il devient orateur de cette loge, puis Vénérable du « Temple Unique ». Il sera plus tard affilié à la Loge « Zur Hoffnung » à Berne, puis Grand-Maître de la Grande Loge suisse Alpina de 1890 à 1895.

Entre 1862 et 1865, il est chancelier d'État du canton de Genève. Il démissionne en novembre 1865.

En 1867, il participe au Congrès de la paix et de la liberté à Genève et à la fondation de la Ligue qui en est issue.

En 1891, il est choisi pour diriger le Bureau international de la paix dont le siège est établi à Berne.

Il reçoit le prix Nobel de la paix en 1902, un prix qu'il partage alors avec Charles-Albert Gobat.

Œuvres d'Elie Ducommun[modifier | modifier le code]

  • Les Premières Larmes de Mathias Schlitt[1]
  • La Femme à travers les siècles
  • Précis historique du mouvement en faveur de la Paix, 1899 (réédition récente : Kessinger Legacy Reprints)
  • Le Programme pratique des amis de la paix

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elie Ducommun. 1833-1906. Chancelier d'État, secrétaire général du BIP, prix Nobel de la paix en 1902, brochure.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Site Genève un lieu pour la Paix, repère biographiques pour Elie Ducommun : [2]
  • Site de la loge Fidélité Prudence : [3]Document utilisé pour la rédaction de l’article et [4]
  • Site du Prix Nobel (en anglais) : [5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Œuvres d'Elie Ducommun : cf. site Amazon [1]