Élias de Saint-Yrieix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élias et Hélias.
Élias de Saint-Yrieix
Image illustrative de l'article Élias de Saint-Yrieix
Biographie
Décès 10 mai 1367
Avignon
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
23 décembre 1356 par le
pape Innocent VI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre au titre de Saint-Étienne-le-Rond
Cardinal-évêque d'Ostie
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 1344
Fonctions épiscopales Évêque d'Uzès

Blason

Élias de Saint-Yrieix, né en Corrèze et mort à Avignon en 1367, fut religieux de Saint-Benoît puis l'abbé de Saint-Florent lès Saumur. Il devint le 35e évêque d'Uzès, épiscopat de 1344 à 1356, date à laquelle il coiffe le chapeau de cardinal-prêtre du titre de Saint-Étienne-le-Rond, puis en 1363, il devint cardinal-évêque d'Ostie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élias de Saint-Yriex

Il fit son entrée solennelle à Uzès le 2 février 1344. En 1351, il assista au concile de Béziers. Élias de Saint-Yriex composa divers ouvrages théologiques et fut chargé par Innocent VI de travailler aux informations sur la vie et les miracles d'Elzéar de Sabran.

Il fut créé cardinal-prêtre du titre de Saint-Étienne-le-Rond le 23 décembre 1356 puis nommé cardinal-évêque d'Ostie en 1363. Il décéda à Avignon le 10 mai 1367 et fut inhumé dans la cathédrale.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Ses armes sont : d'argent à deux lions passant de gueule.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guillaume Catel, Mémoires sur l'histoire du Languedoc, Toulouse,‎ 1633.
  • Louis de la Roque, Armorial de la noblesse du Languedoc, Paris,‎ 1860 (lire en ligne).
  • Eugène Germer-Durand, Le Prieuré et le Pont de Saint-Nicolas-de-Campagnac, Nîmes,‎ 1864 (lire en ligne).
  • Joseph-Hyacinthe Albanès et chanoine Ulysse Chevalier, Gallia christiana novissima : Histoire des archevêchés, évêques et abbayes de France d'après les documents authentiques recueillis dans les registres du Vatican et les archives locales, Arles,‎ 1901 (lire en ligne).
  • Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI, vol. X, Paris, Librairie Renouard,‎ 1908 (lire en ligne), p. 140, note n°1, principalement d'après Gallia christiana, tome VI, p.643 ainsi que Le bulletin du Comité historique des monuments écrits de l'histoire de France, Histoire, sciences, lettres, tome III, p.247, Paris 1852.
  • A. Debat, « Trois frères évêques en Rouergue, Pierre d'Aigrefeuille, évêque de Vabres (1347-1349), Raymond d'Aigrefeuille, évêque de Rodez (1349-1361), Faydit d'Aigrefeuille, évêque de Rodez (1361-1371) », La Revue du Rouergue, vol. 19,‎ 1989, p. 375-424 (lire en ligne)
  • Georges Charvet, La première maison d'Uzès, étude historique et généalogique de la première maison d'Uzès suivi du catalogue analytique des évêques d'Uzès, Nîmes, Lacour-Ollé, éditeur,‎ 2002 (réimpression).
  • Liste des cardinaux d'Avignon

Lien externe[modifier | modifier le code]