Élections municipales néerlandaises de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Affiches de campagne pour les élections municipales à Apeldoorn.

Les élections municipales néerlandaises de 2010 ont lieu dans la plupart des communes des Pays-Bas le mercredi 3 mars 2010.

Contexte[modifier | modifier le code]

En principe, tous les Néerlandais vivant aux Pays-Bas sont autorisés à voter dès l'âge de 18 ans. En outre, les ressortissants des pays de l'Union européenne et les non-ressortissants résidant légalement aux Pays-Bas depuis au moins cinq ans, ont le droit de voter. Contrairement aux élections législatives, les Néerlandais vivant à l'étranger ne peuvent participer aux élections municipales. Ainsi, au total, plus de 12 millions de personnes purent voter à ces élections.

8 700 sièges de conseillers municipaux étaient à renouveler au terme de ces élections, soit 154 de moins qu'en 2006[1].

Toutes les communes n'élisent pas leur conseil communal en mars 2010, en raison de remaniements communaux. Les habitants de Reiderland, Scheemda, Winschoten, Nieuwerkerk aan den IJssel, Zevenhuizen-Moerkapelle, Moordrecht, Horst aan de Maas, Venray, Sevenum et Meerlo-Wanssum ont voté en novembre 2009. À Bloemendaal et Kaag en Braassem, des élections ont déjà eu lieu en novembre 2008. À Abcoude, Breukelen, De Ronde Venen, Loenen, Bodegraven, Reeuwijk, Lith, Oss, Margraten, Eijsden, Bergen, Gennep, Mook en Middelaar, Wûnseradiel, Bolsward, Sneek, Wymbritseradiel, Nijefurd, Gaasterlân-Sleat, Scherpenzeel, Renswoude, Woudenberg, Bussum, Muiden, Naarden, Weesp, Andijk, Wervershoof et Medemblik, des élections auront lieu à la fin de l'année 2010[2].

À Groningue, La Haye et Rotterdam, des bureaux de vote ont ouvert pendant la nuit[3].

Le vote n'est plus obligatoire depuis 1970 et il existe un système de "vote mobile" qui permet de voter dans un autre bureau que celui de son domicile, par exemple près du lieu de travail, les élections ayant toujours lieu en semaine, donc un jour de travail, pour des motifs religieux, les Pays-Bas comptent en effet un pourcentage non négligeable de protestants respectant très strictement le repos dominical.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Mark Rutte, le chef de file du VDD, en campagne à Amsterdam.

Comparativement aux élections municipales de 2006, qui avaient surtout vu la victoire du Parti travailliste et le progrès du Parti socialiste, les élections de 2011 ont été remportées par les partis alors représentés au gouvernement – CDA, VVD et D66 - ainsi que par le PVV (qui avait accordé son soutien au gouvernement) et par les partis locaux. Ainsi, D66 a presque quadruplé son score par rapport au précédent scrutin ; le VVD a remporté 200 sièges de plus et les partis locaux une centaine de sièges.

Le Parti travailliste, le Parti socialiste et le CDA ont perdu le plus siège. Le CDA perd notamment plus de 10 % de ses sièges par rapport à 2006 ; le Parti travailliste plus d'un tiers (une perte néanmoins minimisée par rapport aux prévisions des sondages) et le Parti socialiste plus de 50 sièges.

GroenLinks a légèrement augmenté son nombre de sièges tandis que l'Union chrétienne et le Parti politique réformé – qui ont constitué des listes communes – sont restés stables. Le PVV, Trots op Nederland et le Parti pour les animaux ont fait leur entrée dans les conseils municipaux. Le VVD, qui n'avait participé qu'à l'exécutif de deux communes – Almere et La Haye – y est devenu le plus grand parti et est devenu, au niveau national, le deuxième plus grand parti derrière le Parti travailliste.

Participation[modifier | modifier le code]

La participation fut de 54.1 %. Les communes ayant eu le plus faible taux de participation sont Eindhoven, avec 43.59 % et Schiedam, avec 43.88 % ; tandis que celles ayant eu le plus fort taux de participation sont Schiermonnikoog avec 82.49 % et Staphorst avec 80.08 %.

Résultats au niveau national[modifier | modifier le code]

Nom du parti Nombre de voix Pourcentage Nombre de sièges
Partis locaux 1 559 658 23,70 % 2 277
Parti travailliste (PvdA) 1 035 948 15,74 % 1 251
Parti populaire libéral et démocrate (VVD) 1 031 983 15,68 % 1 432
Appel chrétien-démocrate (CDA) 975 388 14,82 % 1 531
Démocrates 66 (D66) 531 760 8,08 % 541
GroenLinks (GL) 442 925 6,73 % 436
Parti socialiste (SP) 273 594 4,16 % 250
Union chrétienne (CU) 247 648 3,76 % 331
Parti politique réformé (SGP) 116 371 1,77 % 197
Trots op Nederland (TON, Trots op NL) 81 877 1,24 % 61
Listes communes CU/SGP 68 163 1,04 % 90
Parti pour la liberté (PVV) 50 529 0,77 % 17
Listes communes PvdA/GroenLinks 37 208 0,57 % 62
Parti national frison (FNP) 26 841 0,41 % 52
Listes communes PvdA/GroenLinks/D66 23 400 0,36 % 44
Parti pour les animaux (PvdD) 19 717 0,30 % 6
Verenigde Senioren Partij (VSP) 14 234 0,22 % 12
Listes communes GroenLinks/D66 13 557 0,21 % 24
Listes communes PvdA/D66 6 803 0,10 % 11
Listes communes PvdA/GroenLinks/D66/SP 6 533 0,10 % 15
Listes communes VVD/D66 5 159 0,08 % 11
Parti musulman néerlandais (NMP) 3 266 0,05 % 0
Les Verts (De Groenen) 2 911 0,04 % 0
Nouveau parti communiste des Pays-Bas (NCPN) 2 177 0,03 % 3
Parti pour l'Homme et l'Esprit (MenS) 1 369 0,02 % 0
Nederlandse Klokkenluiders Partij (NKP) 1 336 0,02 % 0
Union des peuples néerlandais (NVU) 975 0,01 % 0
Total 6 581 330 100,00 % 8.654

Résultats dans les grandes villes[modifier | modifier le code]

Amsterdam[modifier | modifier le code]

Parti Suffrages Sièges
Voix  % +/- Conseillers +/-
Parti du travail (PvdA) 90 067 29,31 % -10,07 15 -5
Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) 52 039 16,93 % +0,75 8 ±
Gauche verte (GL) 46 407 15,10 % +1,42 7 ±
Démocrates 66 (D66) 45 524 14,81 % +10,75 7 +5
Parti socialiste (SP) 22 266 7,25% -6,12 3 -3
Red Amsterdam (Red A'dam) 11 435 3,72 % n/a 1 n/a
Appel démocrate-chrétien (CDA) 10 218 3,33 % -0,85 2 ±
Parti pour les animaux (PvdD) 7 113 2,31 % n/a 1 n/a
Trots op Nederland Lijst Rita Verdonk (TON) 7 096 2,31 % n/a 1 n/a
Leefbaar Amsterdam '92 3 079 1,00 % -0,35 0 ±
De Groenen 2 001 0,65 % n/a 0 n/a
Amsterdamsche Belangen 1 315 0,43 % n/a 0 n/a
Tulpen voor Amsterdam 1 230 0,40 % n/a 0 n/a
Amsterdam Sociaal 1 181 0,38 % n/a 0 n/a
Parti pour l'Homme et l'Esprit (MenS) 1 009 0,33 % n/a 0 n/a
Lijst-Kattouss 696 0,23 % n/a 0 n/a
Nationale Democratische Partij 543 0,18 % +0,12 0 ±
Republikeinse Moderne Partij 215 0,07 % n/a 0 n/a
TOTAL (participation : 52,6 %) 100,0 % n/a 45 ±

Rotterdam[modifier | modifier le code]

Ahmed Aboutaleb, bourgmestre (PvdA) de Rotterdam depuis janvier 2009.
Parti Suffrages Sièges
Voix  % +/- Conseillers +/-
Parti du travail (PvdA) 64 401 28,90 % -8,50 14 -4
Leefbaar Rotterdam 63 647 28,56 % -1,10 14 ±
Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) 21 434 9,62 % +3,32 4 +1
Démocrates 66 (D66) 20 628 9,26 % +7,07 4 +3
Gauche verte (GL) 16 281 7,31 % +2.96 3 +1
Appel démocrate-chrétien (CDA) 15 012 6,74 % -0,91 3 ±
Parti socialiste (SP) 12 377 5,55 % -1,04 2 -1
Parti politique réformé/Union chrétienne (SGP/CU) 6 632 2,98 % +2,54 1 ±
Parti musulman néerlandais 1 068 0,48 % n/a 0 n/a
Liberaal Sociaal Democraten 720 0,32 % n/a 0 n/a
Partij Sociaal Nederland 382 0,17 % -0,02 0 ±
Broederschapspartij 158 0,07 % n/a 0 n/a
Lijst-Verlinden 102 0,05 % n/a 0 n/a
TOTAL (participation : 47,9 %) 100,0 % n/a 45 ±

La Haye[modifier | modifier le code]

Jozias van Aartsen, bourgmestre (VVD) de La Haye depuis mars 2008.
Parti Suffrages Sièges
Voix  % +/- Conseillers +/-
Parti du travail (PvdA) 41 760 21,19 % -7,19 10 -5
Parti pour la liberté (PVV) 33 079 16,79 % n/a 8 n/a
Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) 28 777 14,60 % -3,19 7 -3
Démocrates 66 (D66) 23 451 11,90 % +7,21 6 +4
Gauche verte (GL) 11 860 6,02 % -0,73 3 ±
Appel démocrate-chrétien (CDA) 11 639 5,91 % -4,32 3 -2
Parti socialiste (SP) 7 956 4,04 % -3,64 2 -2
Haagse Stadspartij 8 251 4,19 % +2,24 2 +1
Politieke Partij Scheveningen 5 822 2,95 % +0,82 1 ±
Lijst-Khoulani 4 755 2,41 % n/a 1 n/a
Parti pour les animaux (PvdD) 4 704 2,39 % n/a 1 n/a
Islam Democraten 4 630 2,35 % -0,72 1 ±
Union chrétienne 3 608 1,83 % n/a 0 n/a
Trots op Nederland Lijst Rita Verdonk (TON) 3 209 1,63 % n/a 0 n/a
Christelijk Sociaal Den Haag/Parti politique réformé (SGP) 1 664 0,84 % n/a 0 n/a
Stop Wilders Nu 1 049 0,53 % n/a 0 n/a
Unie van Democraten 354 0,18 % n/a 0 n/a
Parti musulman néerlandais 313 0,16 % n/a 0 n/a
De Vrije Tegenpartij 146 0,07 % n/a 0 n/a
De Liberale Partij 32 0,02 % n/a 0 n/a
TOTAL (participation : 52,9 %) 100,0 % n/a 45 ±

Utrecht[modifier | modifier le code]

Jan van Zanen, bourgmestre (VVD) d'Utrecht depuis janvier 2014.
Parti Suffrages Sièges
Voix  % +/- Conseillers +/-
Gauche verte (GL) 26 382 20,74 % +5,56 10 +2
Parti du travail (PvdA) 23 823 18,73 % -11,27 9 -5
Démocrates 66 (D66) 22 700 17,85 % +10,78 9 +6
Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) 19 789 15,56 % +3,58 7 +2
Appel démocrate-chrétien (CDA) 9 608 7,55 % -1,36 4 ±
Parti socialiste (SP) 7 597 5,97 % -5,04 3 -2
Stadspartij Leefbaar Utrecht 4 861 3,82 % -2,97 1 -2
Trots op Nederland Lijst Rita Verdonk (TON) 4 803 3,78 % n/a 1 n/a
Union chrétienne 3 767 2,96 % -0,25 1 -1
Partij Vrij Utrecht 2 144 1,69 % n/a 0 n/a
Partij van de Eenvoud 1 322 1,04 % n/a 0 n/a
De Groenen 394 0,31 % n/a 0 n/a
TOTAL (participation : 52,5 %) 100,0 % n/a 45 ±

Eindhoven[modifier | modifier le code]

Rob van Gijzel, bourgmestre (PvdA) de Eindhoven depuis avril 2008, réélu en 2010.
Parti Suffrages Sièges
Voix  % +/- Conseillers +/-
Parti du travail (PvdA) 15 144 20,56 % -6,43 10 -4
Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) 11 527 15,65 % +3,87 8 +2
Démocrates 66 (D66) 8 974 12,19 % +8,86 6 +5
Appel démocrate-chrétien (CDA) 8 472 11,50 % +3,10 6 -1
Gauche verte (GL) 6 540 8,88 % +1,81 4 +1
Parti socialiste (SP) 6 406 8,70 +4,17 4 -2
Ouderen Appel Eindhoven 4 591 6,23 % +1,35 3 +1
Lijst Pim Fortuyn 3 362 4,57 % +2,30 2 +1
Eindhoven Vivable (Leefbaar Eindhoven) 2 370 3,22 % -3,71 1 -2
Trots op Nederland Lijst Rita Verdonk (TON) 2 094 2,84 % n/a 1 n/a
Union chrétienne 1 331 1,81 % -0,41 0 ±
De StadsPartij 1 028 1,40 % -1,04 0 -1
Eindhoven Nu 852 1,16 % n/a 0 n/a
Partij van de Toekomst 590 0,80 % -0,25 0 ±
Partij Mens en Spirit 360 0,49 % n/a 0 n/a
TOTAL (participation : 43,6 %) 100,0 % n/a 45 ±

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Stemlokalen open voor gemeenteraad », 3 mars 2010, RTL Nieuws.
  2. (nl) « Niet overal in maart stemmen voor gemeenteraad », sur nrc.nl,‎ 12 juin 2009 (consulté le 3 mars 2010)
  3. (nl) « Nachtelijke stemlokalen druk bezocht », sur nu.nl,‎ 3 mars 2010 (consulté le 3 mars 2010)