Élections législatives polonaises de 1919

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections législatives polonaises de 1919 se déroulent le 26 janvier 1919. Ce sont les premières élections de la Deuxième République de Pologne. Les élections se déroulent selon le principe du suffrage universel et de la représentation proportionnelle.

Organisation[modifier | modifier le code]

Depuis 1919, les frontières du nouvel État polonais ne sont pas encore clairement établies. Le gouvernement mené par le Premier ministre Jozef Pilsudski a de ce fait des problèmes avec la création des districts électoraux. Par un décret, signé le 28 novembre 1918 par Pilsudski, la Pologne est divisée en plusieurs quartiers, dont certains ne font pourtant même pas partie du pays. La liste de ces districts présente plus des revendications territoriales plutôt que la situation réelle de la fin 1918 (post-Première Guerre mondiale). Il couvre l'ensemble du territoire du royaume de Pologne (1916-1918), l'ancien oblast russe Belostok, ainsi que toute l'ancienne province autrichienne de Galicie, même si sa partie orientale est une zone de conflit entre les Polonais et les Ukrainiens (qui se règle au sein de la guerre polono-ukrainienne).

La situation était encore plus compliquée à l'Ouest, dans les territoires qui avaient appartenu à l'Empire allemand. Les législateurs polonais créent plusieurs circonscriptions électorales, même dans des terres qui n'ont jamais fait partie de la Pologne. Ainsi, en dehors des quartiers de Poznań, Toruń, Kartuzy, Katowice, et Gostyń, le gouvernement prévoit la création de districts dans de tels endroits, comme Bytom (Beuthen), Nysa (Neisse), Złotów (Flatow), Gdansk (Dantzig), et Olsztyn (Allenstein). Les élections de 1919 ne sont pourtant pas organisée dans ces territoires, qui font partie de l'Allemagne jusqu'en 1945.

En outre, les législateurs polonais voulait que les élections soient organisées dans toute la Silésie de Cieszyn. Par conséquent, des districts sont créés à Cieszyn et Frydek-Mistek. En outre, le district de Nowy Targ couvre plusieurs communes, de Orawa à Spisz, avec des villes telles que Kie, Lubowla, et Spisska Nowa Wies (ces endroits avaient fait partie de la Pologne jusqu'à la fin du XVIIIe siècle (cf. traité de Lubowla).

Participation[modifier | modifier le code]

Le taux de participation est compris entre 70 % à 90 %.

Résultats[modifier | modifier le code]

Les partis de droite remportent 50 % des voix, les partis de gauche environ 30 % et Parti juif- plus de 10 %.

Les résultats donnent un résultat équilibré entre la droite, la gauche et le centre (les communistes polonais et le Parti juif boycottent les élections). Les premières tâches du Sejm sont la rédaction de la constitution (la Petite constitution de 1919), votée dix jours après la première séance, le 20 février 1919. En 1921, une nouvelle constitution, plus longue, est rédigée, le Constitution de Mars. Elle est pourtant controversée (elle est soutenue par la droite et contrée par la gauche).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Le Sejm, la chambre inférieure
  • Le Sénat, la chambre supérieure

Sources[modifier | modifier le code]