Élections législatives nord-irlandaises de 1998

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections législatives nord-irlandaises de 1998 (Northern Ireland Assembly election, 1998) étaient les premières élections à l'Assemblée nord-irlandaise et faisaient suite à l'accord du Vendredi saint. Elles se sont déroulées le 25 juin 1998.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

L'Assemblée comptait cent huit membres, élus au vote unique transférable dans les dix-huit circonscriptions utilisées pour l'élection des députés à la Chambre des communes du Royaume-Uni, à raison de six élus par circonscription.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Voix  % Sièges
Parti unioniste d'Ulster (UUP) 172 225 21,28 % 28
Parti social-démocrate et travailliste (SDLP) 177 963 21,99 % 24
Parti unioniste démocrate (DUP) 145 917 18,03 % 20
Sinn Féin 142 858 17,65 % 18
Divers 94 533 11,68 % 12
Parti de l'Alliance de l'Irlande du Nord (APNI) 52 636 6,50 % 6
TOTAL (participation : 69,88 %) 786 132 97,13 % 108

Conséquences[modifier | modifier le code]

Six jours après les élections, le premier comité exécutif semi-autonome d'Irlande du Nord était formé. Dirigé par le Premier ministre unioniste protestant David Trimble (UUP) et le vice-Premier ministre républicain catholique Seamus Mallon (SDLP), il réunissait également le DUP, qui refusait toutefois de siéger aux réunions, et le Sinn Féin. Il a toutefois fallu attendre près d'un an et demi pour que, le 2 décembre 1999, s'opère la dévolution du pouvoir du gouvernement du Royaume-Uni vers les nouvelles institutions nord-irlandaises.

Toutefois, les institutions ont été suspendues entre le 11 février et le 30 mai 2000, puis sans date butoir à compter du 14 octobre 2002, suite à une possible affaire d'espionnage de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) au sein du palais de Stormont, siège de l'Assemblée nord-irlandaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]