Élections législatives nauruanes de 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Des élections législatives se sont tenues à Nauru le 26 avril 2008[1]. L'annonce d'élections anticipées fit suite à la dissolution du Parlement par le Président Marcus Stephen, le 18 avril. Stephen affirma avoir agi pour mettre fin à « des mois de blocage politique ». En effet, neuf des dix-huit députés appartenaient à la « majorité » présidentielle, tandis que neuf étaient membres de l'Opposition[2],[3].

Cette situation de blocage avait été exacerbée par une crise entre le président de la République, Stephen, et le président du Parlement (Speaker), David Adeang, membre de l'Opposition. Le 22 mars, Adeang avait convoqué une session du Parlement, sans, apparemment, prévenir les membres de la majorité, qui ne furent donc pas présents. Les députés de l'Opposition ont alors voté une loi interdisant la double nationalité pour les députés. Si elle avait été appliquée, cette loi aurait obligé les ministres Kieren Keke et Frederick Pitcher à démissionner, et aurait permis à l'Opposition d'avoir une majorité de sièges au Parlement[4]. La loi est déclarée anticonstitutionnelle par la Cour suprême[5]. Deux jours après le verdict de la Cour, Adeang annonce qu'il a suspendu l'ensemble des neuf députés de la majorité présidentielle[6]. Neuf jours plus tard, Stephen dissout le Parlement.

À la requête du gouvernement, les élections se tinrent en présence de deux observateurs du Forum des îles du Pacifique[7].

65 candidats se disputèrent les 18 sièges à pourvoir. Parmi eux, les anciens présidents de la République Ludwig Scotty et René Harris[8]. Le taux de participation, dans ce pays où voter est obligatoire, fut de 88 % - soit 4 607 votants sur 5 235 inscrits[9].

Résultats[modifier | modifier le code]

L'ensemble des neuf députés du camp présidentiel (Marcus Stephen, Kieren Keke, Mathew Batsiua, Roland Kun, Frederick Pitcher, Sprent Dabwido, Riddell Akua, Dominic Tabuna et Rykers Solomon) furent ré-élus. Trois membres de l'Opposition (René Harris, Cyril Buraman et Fabian Ribauw) perdirent leurs sièges, permettant au Président de la République d'obtenir une majorité parlementaire avec l'appui de nouveaux députés[10],[11]. Les trois nouveaux députés rejoignirent le camp du président[9].

Liste des députés élus[modifier | modifier le code]

Député[12] Circonscription Affiliation Remarques
Dantes Tsitsi Aiwo Opposition député sortant
Godfrey Thoma Aiwo Indépendant ancien député
Ludwig Scotty Anabar/Ijuw/Anibare Opposition député sortant
Riddell Akua Anabar/Ijuw/Anibare Gouvernement député sortant
Mathew Batsiua Boe Gouvernement député sortant
Baron Waqa Boe Opposition député sortant
Shadlog Bernicke Buada Opposition député sortant
Roland Kun Buada Gouvernement ministre sortant
Marcus Stephen Ewa/Anetan Gouvernement président sortant
Landon Deireragea Ewa/Anetan Indépendant élu pour la première fois
Rykers Solomon Meneng Gouvernement député sortant
Sprent Dabwido Meneng Gouvernement député sortant
Frederick Pitcher Ubenide Gouvernement député sortant
David Adeang Ubenide Opposition député sortant
Valdon Dowiyogo Ubenide Opposition député sortant
Aloysius Amwano Ubenide Indépendant ancien député
Dominic Tabuna Yaren Gouvernement député sortant
Kieren Keke Yaren Gouvernement ministre sortant

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) "Nauru parliament dissolved before April 26 election", The China Post (Taiwan), 19 avril 2008.
  2. (en) "Nauru president calls snap polls", Phil Mercer, BBC, 18 avril 2008.
  3. (en) "Nauru declares state of emergency and fresh elections", ABC Radio Australia, 18 avril 2008.
  4. (en) "Nauru government rejects citizenship ruling", Radio New Zealand International, 26 mars 2008.
  5. (en) "Nauru judge blocks citizenship law change", ABC Radio Australia, 8 avril 2008.
  6. (en) "Nauru speaker suspends all government members", Radio New Zealand International, 11 avril 2008.
  7. (en) "Observers for Nauru election", Fiji Times, 23 avril 2008.
  8. (en) "65 candidates to contest Nauru parliament seats", Radio New Zealand International, 22 avril 2008.
  9. a et b (fr) Nauru: Parlement: élections en 2008, Union interparlementaire
  10. (en) "Nauru government claims poll win", BBC, 27 avril 2008
  11. (en) "Nauru government returns to power", Marianas Variety, 30 avril 2008
  12. (en) "Nauru Elections return Stephen-led Government", Communauté du Pacifique, 28 avril 2008