Élections législatives libanaises de 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Liban
Image illustrative de l'article Élections législatives libanaises de 2009

Les élections législatives libanaises de 2009 ont eu lieu le . La victoire étant remportée par la coalition menée par Saad Hariri, cette victoire lui assure la majorité absolue au parlement (71 sièges sur 128)[1]. Les listes de l'opposition comprenant le Hezbollah (pro-syrien), Amal et le Courant patriotique libre, parti chrétien du général Michel Aoun sont arrivées en deuxième place, obtenant 57 sièges[1]. Le taux de participation était de 54,8 %[1]. Ces élections déboucheront après de longs mois sur la formation du Gouvernement Hariri dit d'union nationale.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Sièges
COALITION DU 14 MARS 71
Courant du Futur 28
Independants du 14 mars 11
Parti socialiste progressiste 10
Forces libanaises 8
Phalanges libanaises (Parti phalangiste-Kataëb) 5
Hentchak (Parti arménien) 2
Jamaa Islamiya (Liban) (Islamiste) 1
Ramgavar (Parti arménien) 1
Mouvement de la gauche démocratique (Haraket El yasar-el-democrati) 1
Parti national libéral (Parti Al-Ahrar) 1
COALITION DU 8 MARS 57
Courant patriotique libre (le courant aouniste) 18
Hezbollah (Parti islamiste) 13
Mouvement Amal (Haraket Amal) 13
Parti Marada 3
Parti démocratique libanais (Hizb el-democrati el-libnani) 3
Parti Tachnag (Parti arménien) 2
Parti social nationaliste syrien (PNS) 2
Parti Baath (Socialiste pan-arabe) 2
Parti Solidarité (Hezeb el tadamon el-libneni) 1

Répartition confessionnelle des Sièges[modifier | modifier le code]

Région District électoral Tous Maronites Chiites Sunnites Orthodoxes Druzes Arméniens orthodoxes Grecs-Catholiques Alaouites Protestants Autres Chrétiens
Beyrouth 19 Beyrouth 1 5 1 - - 1 - 1 1 - - 1
Beyrouth 2 4 - 1 1 - - 2 - - - -
Beyrouth 3 10 - 1 5 1 1 - - - 1 1
Bekaa 23 Baalbek et Hermel 10 1 6 2 - - - 1 - - -
Zahleh 7 1 1 1 1 - 1 2 - - -
Rachaya- Bekaa Occidentale 6 1 1 2 1 1 - - - - -
Mont-Liban 35 Jbeil 3 2 1 - - - - - - - -
Kesrouan 5 5 - - - - - - - - -
Metn 8 4 - - 2 - 1 1 - - -
Baabda 6 3 2 - - 1 - - - - -
Aley 5 2 - - 1 2 - - - - -
Chouf 8 3 - 2 - 2 - 1 - - -
Liban-Nord 28 Akkar 7 1 - 3 2 - - - 1 - -
Dinniyeh et Minieh 3 - - 3 - - - - - - -
Bcharré 2 2 - - - - - - - - -
Tripoli 8 1 - 5 1 - - - 1 - -
Zgharta 3 3 - - - - - - - - -
Koura 3 - - - 3 - - - - - -
Batroun 2 2 - - - - - - - - -
Liban-Sud 23 Saïda 2 - - 2 - - - - - - -
Tyr 4 - 4 - - - - - - - -
Zahrani 3 - 2 - - - - 1 - - -
Hasbaya et Marjeyoun 5 - 2 1 1 1 - - - - -
Nabatiyeh 3 - 3 - - - - - - - -
Bint Jbeil 3 - 3 - - - - - - - -
Jezzine 3 2 - - - - - 1 - - -
Total 128 128 34 27 27 14 8 5 8 2 1 2



Répartition par partis après la naissance du gouvernement Mikati le 13 juin 2011[modifier | modifier le code]

dm
Résumé des résultats de l'élection législative libanaise du 7 juin 2009
Alliances Sièges Partis Sièges
Gouvernement
68
29 bloc du changement et de la réforme
     Courant patriotique libre (Tayyar Al-Watani Al-Horr) 19
     Parti démocratique libanais (Hizb al-democraty al-lubnany) 4
     Marada 3
     Fédération révolutionnaire arménienne (Tachnag) 2
     Parti de la Solidarité (Hizb Al-Tadamon Al-Lubnany) 1
29 Alliance du 8 mars
     Amal (Harakat Amal) 13
     Loyauté à la Résistance (Hezbollah) 12
     Parti social nationaliste syrien (al-Hizb al-Qawmi al-souri al ijtima'i) 2
     Parti Baas arabe socialiste - section libanaise 2
10 Indépendants pro-gouvernementaux
     Parti socialiste progressiste 7
     Harakat Majd 2
     Autre 1
Opposition
60
60 Alliance du 14 mars
     Courant du Futur (Tayyar Al Mustaqbal) 26
     Forces libanaises (al-Quwāt al-Lubnāniyya) 8
     Phalanges libanaises (Hizb al-Kataeb) 5
     Bloc Murr 2
     Parti social-démocrate Hentchak (Parti social-démocrate Hentchakian) 2
     Jamaa Islamiya (Liban) (Jamaa al-Islamiya) 1
     Parti libéral démocrate arménien (Parti Ramgavar) 1
     Mouvement de la gauche démocratique (Liban) (ĥarakatu-l-yasāri-d-dimuqrātī) 1
     Parti National Libéral (Hizbu-l-waTaniyyīni-l-aHrār) 1
     Indépendants (incluant bloc de Zahlé 6) 11
 –  – Total 128

Polémique autour du slogan « Sois belle et vote »[modifier | modifier le code]

« Sois belle et vote » fut l'un des slogans de campagne du parti Libanais chrétien du Courant patriotique libre du Général Michel Aoun. Diffusé à travers plusieurs localités chrétiennes du Liban via d'immenses affiches représentant une femme brune au teint mat, à côté des mots « Sois belle et vote », il visait à séduire l’électorat féminin, jeune et branché[2]. Le slogan, s'opposant à l'expression française « Sois belle et tais-toi », a suscité la polémique, provoquant tantôt l'indignation de féministes et de journalistes jugeant l'expression infamante pour la femme libanaise, tantôt le soutien à la campagne[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c I) (en) « 2009 Parliament »
    II) « La coalition antisyrienne l'emporte sur le Hezbollah au Liban », sur nouvelobs.com,‎ 8 juin 2009 (consulté le 8 juin 2009)
  2. a et b Alexandra Sandels, « Sois intelligente et vote blanc », menassat.com via Courrier International,‎ 28 mai 2009 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]