Élections législatives rwandaises de 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2003 Drapeau : Rwanda 2013 Suivant
Élections législatives rwandaises de 2008
53 sièges réservés aux membres des partis politiques et des candidats indépendants
15 au
Type d’élection  législatives
No flag.svg
Front patriotique rwandais
Voix 3 655 956
Sièges obtenus 42
No flag.svg
Parti social-démocrate
Voix 609 327
Sièges obtenus 7
No flag.svg
Parti libéral
Voix 348 186
Sièges obtenus 4
National Electoral Commission
Politique au Rwanda
Image illustrative de l'article Élections législatives rwandaises de 2008

Des élections législatives eurent lieu au Rwanda du 15 au 18 septembre 2008. Tous les partis participants étaient des alliés du Front patriotique rwandais (FPR) ; il n'y eut pas de candidats d'opposition[1]. Le résultat de l'élection fut historique, dans le sens où la Chambre des députés devint la première assemblée nationale au monde où une majorité de sièges (55 %) étaient occupés par des femmes[2],[3].

L'élection se déroula en présence d'observateurs de l'Union européenne, du Commonwealth des nations, de l'Union africaine, du COMESA et de l'Assemblée législative d'Afrique de l'est[4].

Le Front patriotique rwandais constitua une coalition pré-électorale avec six autres partis. Le Parti social démocrate et le Parti libéral, tous deux alliés au gouvernement, prirent part aux élections indépendamment de la coalition. Une douzaine de partis d'opposition existent, mais sont en exil et ne participèrent pas à l'élection. Un porte-parole de l'Union des forces démocratiques, coalition de partis d'opposition basée à Bruxelles, déclara que le Front patriotique rwandais « monopolise toute la machinerie de l’État, décide quel parti ou individu peut prendre part aux élections, isole le pays pendant le processus électoral », et que l’élection était donc « un rideau de fumée »[1].

Des 80 sièges au Parlement, 53 reviennent à des députés élus, tandis que 24 sont réservés à des représentants des femmes, deux aux représentants de la jeunesse et un représentant des personnes handicapées. Ces 27 représentants ne peuvent être membres d'aucun parti politique[2].

Résultats[modifier | modifier le code]

La coalition dirigée par le Front patriotique rwandais obtint 3 655 956 voix (78,76 %) et 42 sièges. Le Parti social démocrate obtint 609 327 voix (13,12 %) et 7 sièges. Le Parti libéral obtint 348 186 voix (7,5 %) et 4 sièges. Un candidat indépendant, J.M.V. Harelimana, obtint 27,848 voix (0,6 %) et aucun siège[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) "Rwanda votes in election without opposition", Agence France-Presse, 15 septembre 2008
  2. a et b (en) "Women to rule Rwanda parliament", BBC, 17 septembre 2008
  3. (en) Discours du Président Paul Kagame à l'Assemblée générale des Nations unies, 23 septembre 2008
  4. (en) "Over 1000 deployed to observe Rwandan parliamentary polls", Agence de presse africaine, 15 septembre 2008
  5. (en) Commission nationale électorale (résultats officiels)