Élections générales sud-africaines de 1981

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1977 Drapeau de l'Afrique du Sud 1987 Suivant
Élections générales sud-africaines de 1981
29 avril 1981
Postes à élire  165 sièges de la chambre de l'assemblée
Électorat et résultats
Inscrits  2 290 942
Votants 1 389 893
Votes valables 1 364 967
Votes nuls 24 926
PW Botha 1962.jpg
Parti national – Pieter Botha
Voix 777 558
  
56,96 %
Sièges obtenus 131 Red Arrow Down.svg 3
Silver - replace this image male.svg
Parti progressiste fédéral – Frederik van Zyl Slabbert
Voix 265 297
  
19,44 %
Sièges obtenus 26 Green Arrow Up.svg 9
Silver - replace this image male.svg
Parti national reconstitué – Jaap Marais (en)
Voix 192 304
  
14,09 %
Sièges obtenus 0 Equal blue arrow.png 0
Silver - replace this image male.svg
Nouveau parti républicain – Vause Rauw
Voix 106 764
  
7,82 %
Sièges obtenus 8 Red Arrow Down.svg 2
No flag.svg
Autres
Voix 23 044
  
1,68 %
Sièges obtenus 0 Equal blue arrow.png 0
Premier ministre
Sortant
Élu
Pieter Botha
Parti national
Pieter Botha
Parti national

Les élections générales sud-africaines du 29 avril 1981 ont été marquées par la 9ème victoire consécutive du parti national et la première victoire de Pieter Botha en tant que premier ministre d'Afrique du Sud.

Il s'agit de la quatrième et dernière élection à la chambre de l'assemblée de 177 membres où la totalité des électeurs et des élus du parlement sont issus de la population blanche d'Afrique du Sud.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

En application du South Africa Act modifié et de la Constitution sud-africaine de 1961, seuls les citoyens blancs d'Afrique du Sud, âgés de plus de 18 ans, sain d'esprit, résidant dans l'une des circonscriptions électorales ou qui a gardé son domicile, émargent sur les listes électorales. A contrario est privée de ses droits civiques celui qui a été reconnu coupable de trahison (après 1950), de meurtre, de corruption, de pratiques illégales aux termes de la Loi électorale, d'activités pro-communistes ou terroristes ou de tout autre délit ayant entraîné une peine de prison qu'elle n'a pas fini de purger. En outre, plus aucune population de la communauté coloured ne participe à ces élections depuis la création du conseil représentatif des personnes de couleurs (1969-1970).

Depuis le 1er janvier 1981, suite à la suppression du Sénat (dont les membres était élus par les assemblées provinciales), le parlement de l'Afrique du Sud est monocaméral. La chambre de l'assemblée est composée de 177 membres dont 165 sont élus par circonscriptions dans le cadre du scrutin uninominal majoritaire à un tour. Sur les 12 membres non élus de la chambre, 4 sont nommés par le président de la république (un par province) et 8 élus par les 165 autres membres du parlement sur le principe de la représentation proportionnelle et du vote unique transférable.

Sont inéligibles les faillis non réhabilités, les personnes reconnues aliénées mentales par un tribunal compétent, certains fonctionnaires ou personnes rémunérées sur les fonds publics et celles qui ont été condamnées à une peine de prison d'au moins 12 mois. Par ailleurs, toute candidature doit être proposée par deux électeurs de la circonscription concernée. Les candidatures de personnes représentant un parti politique ne sont acceptées que si celui-ci s'est dûment inscrit auprès du responsable électoral et si ce parti bénéficie du soutien d'au moins 50 électeurs et a déposé une caution de 500 rands. Les candidats de partis politiques non encore représentés au Parlement ou les candidats indépendants doivent être parrainés par au moins 300 électeurs. Toutes les candidatures doivent être présentées 21 jours au moins et 28 jours au plus après l'annonce d'élections générales.

Répartition des sièges des membres élus par province
Provinces province du Cap Natal État libre d'Orange Transvaal Total
Nombre de sièges 55 20 14 76 165

Contexte électoral[modifier | modifier le code]

L'emblème du parti national dans les années 80

Ces nouvelles élections à l'Assemblée, mais aussi aux conseils provinciaux, interviennent 18 mois avant le terme de la 18ème législature. Elles sont annoncées le 28 janvier 1981 par le premier ministre Pieter Botha qui prétexte le fait d'un nombre élevé de sièges vacants au parlement (17) et dans les conseils provinciaux (13) et d'autant d'élections partielles à organiser. Pour les observateurs politiques, il s'agit pour Pieter Botha, entré en fonction au cours de la législature (9 octobre 1978), de gagner une élection générale sous son nom, d'affirmer sa légitimité au sein de l'électorat blanc et de recevoir un mandat de ces derniers pour mener sa politique réformiste impliquant des réformes constitutionnelles d'envergure et la poursuite de l'assouplissement des lois de l'Apartheid derrière le thème de la «sécurité et du progrès». Il s'agit également pour Botha de s'imposer face à la branche conservatrice (verkramptes) du parti national mené par Andries Treurnicht et face au parti national reconstitué, en pleine ascension dans les intentions de vote. Le thème de la campagne électorale du parti national est la sécurité et le progrès.

Le parti progressiste fédéral est lui aussi en phase ascendante et récupère une grande partie des anciens électeurs modérés du parti uni tandis que le nouveau parti républicain, principalement représenté au Natal, tente de maintenir l'existence d'un parti centriste sur la scène parlementaire nationale.

Sur le plan intérieur, l'Afrique du Sud a renforcé ses programmes d'armements et de développement des énergies de substitutions visant à l'autarcie et a procédé à son premier essai nucléaire dans le désert du Kalahari en 1979. Botha a ainsi développé le concept de total strategy couvrant tous les domaines aussi bien politique, économique, culturel, militaire et sécuritaire. Parallèlement, dans une série de discours, il annonce sa volonté d'engager le pays sur une voie réformiste qui laisserait de côté la division raciale de l'apartheid et résume ses intentions par l'expression « s'adapter ou mourir »[1],[2].

Sur le plan international, l'Afrique du Sud a perdu son glacis protecteur suite à l'indépendance du Zimbabwe le 18 avril 1980. Il ne lui reste plus que sa colonie du Sud-Ouest africain et peut encore compter sur la relative neutralité des états qui lui sont économiquement liés (Botswana, Lesotho, Swaziland).

Résultats[modifier | modifier le code]

Le parti national est reconduit avec une majorité absolue réduite de 3 sièges (131 sièges sur 165). Le parti fédéral progressiste se renforce significativement en voix et en sièges. A contrario, si le parti national reconstitué effectue une spectaculaire percée électorale (progression de plus de 10% des voix pour atteindre 14% du corps électoral), il ne parvient à élire aucun député.

Sur les 12 sièges additionnels, 11 sont allés au parti national et un seul au parti progressiste fédéral. Au total, le parti national se retrouve avec un majorité confortable de 142 sièges contre 27 au parti progressiste fédéral et 8 au parti de la Nouvelle République.

Liste des députés élus pour la 18ème législature (1981-1987)[modifier | modifier le code]

Circonscription électorale Province Nom Parti
Albany CP F.K. Moorcroft PFP
Alberton Tvl C.J. Ligthelm NP
Algoa CP J.W. Kleynhans NP
Aliwal CP J.W. Greeff, NP
Amanzimtoti Nat George Bartlett New Republic Party (NRP)
Barberton Tvl C. Uys NP
Beaufort West CP D.J. Poggenpoel NP
Bellville CP A.T. Van der Walt NP
Benoni Tvl C.R.E. Rencken NP
Berea Nat R.A.F. Swart PFP
Bethal Tvl Jacob Johannes Greyling Wentzel NP
Bethlehem OFS Cornelis van der Merwe NP
Bezuidenhout Tvl R. Sive PFP
Bloemfontein East OFS L. Van der Walt NP
Bloemfontein North OFS G.P.D. Terblanche NP
Bloemfontein West OFS Kobie Coetsee NP
Boksburg Tvl J.P.I. Blanche NP
Brakpan Tvl F.J. Le Roux NP
Brentwood Tvl J.G. Van Zyl NP
Brits Tvl J.P. Grobler NP
Bryanston Tvl H.E.J. Van Rensburg PFP
Caledon CP L.H. Fick NP
Cape Town Gardens CP Ken Andrew PFP
Carletonville Tvl W.J. Landman NP
Ceres CP P.B.B. Hugo NP
Claremont CP Frederik van Zyl Slabbert PFP
Constantia CP P.R. Hulley PFP
Cradock CP G.de V. Morrison NP
De Aar CP R.F. Van Heerden NP
De Kuilen CP D.M. Streicher NP
Delmas Tvl Hendrik Schoeman NP
Durban Central Nat P.A. Pyper NRP
Durban North Nat R.B. Miller NRP
Durban Point Nat Vause Raw NRP
Durbanville CP Lourens Munnik NP
East London City CP P. De Pontes NP
East London North CP H.S. Coetzer NP
Edenvale Tvl B.B. Goodall PFP
Ermelo Tvl H.J. Tempel NP
False Bay CP J.T. Albertyn NP
Fauresmith OFS P.J.S. Olivier NP
Florida Tvl Barend du Plessis NP
Geduld Tvl Sam de Beer NP
George CP Pieter Botha NP
Germiston Tvl D.S. Van Eeden NP
Germiston District Tvl E.M. Scholtz NP
Gezina Tvl K.D. Swanepoel NP
Gordonia CP J.A. Van Wyk NP
Graaff-Reinet CP Sarel Hayward NP
Green Point CP S.S. Van der Merwe PFP
Greytown Nat P.C. Cronjé PFP
Groote Schuur CP B.R. Bamford PFP
Heilbron OFS A.J.W.P.S. Terblanche NP
Helderberg CP Chris Heunis NP
Helderkruin Tvl C.J. Van der Merwe NP
Hercules Tvl L.M.J. Van Vuuren NP
Hillbrow Tvl A.B. Widman PFP
Houghton Tvl Helen Suzman PFP
Humansdorp CP W.D. Meyer NP
Innesdal Tvl A.E. Nothnagel NP
Jeppe Tvl J.H. Van der Merwe NP
Johannesburg North Tvl J.F. Marais PFP
Johannesburg West Tvl Roelf Meyer NP
Kempton Park Tvl G.C. Du Plessis NP
Kimberley North CP A.M.van A. De Jager NP
Kimberley South CP J.J. Niemann NP
King William's Town CP P.R.C. Rogers NRP
Klerksdorp Tvl A.A. Venter NP
Klip River Nat V.A. Volker NP
Koedoespoort Tvl F.A.H. Van Staden NP
Kroonstad OFS W.N. Breytenbach NP
Krugersdorp Tvl Leon Wessels NP
Kuruman CP J.H. Hoon NP
Ladybrand OFS J.C. Van den Berg NP
Langlaagte Tvl S.P. Barnard NP
Lichtenburg Tvl Ferdinand Hartzenberg NP
Losberg Tvl A.P. Wright NP
Lydenburg Tvl Pietie du Plessis NP
Maitland CP Kent Durr NP
Malmesbury CP Gert Kotzé NP
Maraisburg Tvl P.H. Pretorius NP
Meyerton Tvl W.L. Van der Merwe NP
Middelburg Tvl N.W. Ligthelm NP
Modderfontein Tvl Magnus Malan NP
Mooi River Nat R.W. Hardingham NRP
Mossel Bay CP H.M.J. Van Rensburg NP
Namaqualand CP Eli Louw NP
Nelspruit Tvl P.L. Maré NP
Newcastle Nat W.J. Schoeman NP
Newton Park CP W.H. Delport NP
Nigel Tvl J.H. Visagie NP
North Rand Tvl J.C.B. Schoeman NP
Oudtshoorn CP P.J. Badenhorst NP
Overvaal Tvl G.C. Ballot NP
Paarl CP J.W.H. Meiring NP
Parktown Tvl M.S. Barnard PFP
Parow CP S.F. Kotzé NP
Parys OFS W.D. Kotzé NP
Pietermaritzburg North Nat G.B.D. McIntosch PFP
Pietermaritzburg South Nat M.A. Tarr PFP
Pietersburg Tvl W.J. Snyman NP
Piketberg CP D.A. Kotzé NP
Pinelands CP A.L. Boraine PFP
Pinetown Nat S.A. Pitman PFP
Port Elizabeth Central CP D.J.N. Malcomess PFP
Port Elizabeth North CP G.J. Van der Linde NP
Port Natal Nat Piet Cronjé NP
Potchefstroom Tvl Louis Le Grange NP
Potgietersrus Tvl S.G.A. Golden NP
Pretoria Central Tvl D.J.L. Nel NP
Pretoria East Tvl T.G. Alant NP
Pretoria West Tvl Z.P. Le Roux NP
Prieska CP A.I. Van Niekerk NP
Primrose Tvl Piet Koornhof NP
Queenstown CP M.H. Louw NP
Randburg Tvl Wynand Malan NP
Randfontein Tvl B.L. Geldenhuys NP
Rissik Tvl H.D.K. Van der Merwe NP
Roodeplaat Tvl J.J. Lloyd NP
Roodepoort Tvl W.J. Cuyle, NP
Rosettenville Tvl H.M.J. Van Rensburg NP
Rustenburg Tvl M.H. Veldman NP
Sandton Tvl D.J. Dalling PFP
Sasolburg OFS J.H.B. Ungerer NP
Schweizer-Reneke Tvl W.A. Lemmer NP
Sea Point CP Colin Eglin PFP
Simonstown CP John Wiley NP
Smithfield OFS C.H.W. Simkin NP
South Coast Nat A.G. Thompson NRP
Soutpansberg Tvl Fanie Botha NP
Springs Tvl G.J. Van der Merwe NP
Standerton Tvl W.J. Hefer NP
Stellenbosch CP Hennie Smit NP
Stilfontein Tvl J.H. Cunningham NP
Sundays River CP F.D. Conradie NP
Sunnyside Tvl J.J.B. Van Zyl NP
Swellendam CP A. Geldenhuys NP
Turffontein Tvl L.H. Fourie NP
Tygervallei CP A. Van Breda NP
Uitenhage CP D.E.T. Le Roux NP
Umbilo Nat D.W. Watterson NRP
Umfolozi Nat W.J. Heine NP
Umhlanga Nat B.W.B. Page NRP
Umhlatuzana Nat N.J. Pretorius NP
Umlazi Nat C.J.van R. Botha NP
Vanderbijlpark Tvl Gerrit Viljoen NP
Vasco CP J.H. Heyns NP
Ventersdorp Tvl B.H. Wilkens NP
Vereeniging Tvl Frederik de Klerk NP
Verwoerdburg Tvl Adriaan Vlok NP
Virginia OFS P.J. Clase NP
Vryburg CP J.P. Du Toit NP
Vryheid Nat J.H.W. Mentz NP
Walmer CP A. Savage PFP
Waterberg Tvl Andries Treurnicht NP
Waterkloof Tvl T. Langley NP
Welkom OFS A. Weeber NP
Wellington CP G.J Malherbe NP
Westdene Tvl Pik Botha NP
Winburg OFS D.B. Scott NP
Witbank Tvl A.F. Fouché NP
Wonderboom Tvl Daniel Steyn NP
Worcester CP J. Rabie NP
Wynberg CP P.A. Myburgh PFP
Yeoville Tvl Harry Schwarz PFP

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. South Africa : Adapt or Die, article du Time du 15 octobre 1979
  2. Biographie de Botha sur SAHO

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Coquerel, L'Afrique du Sud des Afrikaners, Bruxelles, Éditions Complexe, coll. « Questions au XXe siècle »,‎ 1992, 303 p. (ISBN 9782870274521)
  • Keesing's Contemporary Archives

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]