Élections générales espagnoles de 1989

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les 5es élections générales espagnoles se sont tenues le 29 octobre 1989.

Catégories Nombre Diff.  % Diff.
Inscrits 29 604 055 +486 442 100 % n/a
Votants 20 645 868 +120 863 69,74 % -0,75
Abstention 8 958 187 +365 579 30,26 % +0,75
Valides 20 493 089 +290 326 99,26 % +0,83
Nuls 152 779 - 169 463 0,74 % +0,83
Exprimés 20 351 686 +270 140 99,31 % -0,09
Blancs 141 402 +20 186 0,69 % +0,09
Partis Votes  % Diff. Sièges Diff.
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) 8 115 568 39,60 -4,46 175 -9
Parti populaire (PP) 5 285 972 25,79 -0,22 107 +2
Convergence et Union (CiU) 1 032 243 5,04 +0,02 18 =
Gauche unie (IU) 1 858 588 9,07 +4,44 17 +10
Centre démocratique et social (CDS) 1 617 716 7,89 -1,33 14 -5
Parti nationaliste basque (PNV) 254 681 1,24 -0,29 5 -1
Herri Batasuna (HB) 212 278 1,06 -0,09 4 -1
Parti andalouciste (PA) 212 687 1,04 n/a 2 n/a
Unió Valenciana (UV) 144 924 0,71 +0,39 2 +1
Solidarité basque (EA) 136 955 0,67 n/a 2 n/a
Gauche basque (EE) 105 238 0,51 -0,02 2 =
Parti aragonais régionaliste (PAR) 71 733 0,35 -0,01 1 =
Groupements indépendants des Canaries (AIC) 64 767 0,32 -0,01 1 1

Pour la troisième fois consécutive, le PSOE du Président du Gouvernement Felipe González a remporté le scrutin en remportant exactement la moitié des sièges à pourvoir (il sauvera par la suite sa majorité absolue grâce à l'exclusion des deux députés d'Herri Batasuna) tandis que le Parti populaire, successeur de l'Alliance populaire et toujours présidé par Manuel Fraga, reste toujours stable en sièges et en voix et que la coalition Gauche unie effectue une importante remontée en faisant plus que doubler son nombre de représentants à la chambre basse.